Économie verte, économie solidaireEntreprises et Développement durableFinancesTourisme solidaire
Agriculture, alimentationAvenir énergétiqueIndustrieTransports, mobilitéHabitat et urbanisme
InternationalEuropeFrance
Débats et idéesRisques et santéModes de vie, consommationÉducation, Formation, EmploiCulture
Préservation de la biodiversitéEnergies et ressources naturellesClimatPollutions et déchets
Climat : les EnR peuvent-elles changer la donne?
This is the "Économie" page of the "Portail Développement durable" guide.
Alternate Page for Screenreader Users
Skip to Page Navigation
Skip to Page Content
Logo de la BnF
Le site de ressources et d'information sur le développement durable de la Bibliothèque nationale de France
mis à jour le : Jul 1, 2017 URL: http://bnf.libguides.com/developpementdurable Imprimer le guide Mises à jour du flux RSSAlertes par Courriel

Économie Imprimer la page
  Recherche : 
 
 

Edito

L'économie verte était au centre des débats de la dernière conférence des Nations unies sur le développement durable, Rio+20, que s'est tenue à Rio en juin 2012. Une économie verte est une économie qui concilie amélioration du bien-être de chacun et équité sociale tout en réduisant les risques environnementaux et la pénurie des ressources.

Les différents acteurs économiques (l'Etat, les entreprises et les consommateurs) sont parties prenantes de cette transition vers une économie plus verte et solidaire.

Image : CC BY JJ Harrison (Wikimedia Commons)

Sur cette page, vous trouverez des références bibliographiques et audiovisuelles pour vous accompagner dans vos réflexions sur ces thématiques, ainsi que quelques données chiffrées et des liens vers des ressources vous permettant d'approfondir vos recherches. Un sujet d'actualité sur l'économie et le développement durable est abordé dans la rubrique Focus Actu. Si vous souhaitez qu'un sujet soit traité, n'hésitez pas à nous en faire part.

 

Nouvel avis du CESE sur la bioéconomie durable - Mars 2017

La bioéconomie est en plein essor. Fondée sur l’utilisation de la biomasse, elle semble porteuse d’alternatives au modèle actuel de développement car elle permet de remplacer en partie des ressources finies par des ressources renouvelables.

Tous les besoins de nos sociétés modernes (alimentation, chimie, transport, énergie, construction, logement, habillement…) sont concernés. Or la bioéconomie impacte nécessairement les écosystèmes. Sa durabilité dépend de sa capacité à les préserver. Pour être reproductible par les générations futures, elle doit s’inscrire dans les limites biogéochimiques de la planète (climat, écosystèmes, biodiversité…).

Alors que la France vient de se doter d’une stratégie nationale bioéconomie, des différences persistent dans l’analyse des conditions de sa durabilité. Elles nécessitent d’être examinées et précisées. Partant de ce constat, le Conseil présente ses propositions pour un déploiement écologiquement, socialement et économiquement soutenable de la bioéconomie.

Pour lire l'avis du CESE...

Pour lire la note de synthèse de l'avis du CESE...

 

Repères - Les dates clés

  • 1996 : première version de la norme ISO 14001 (qui sera révisée en 2004) sur le management environnemental.
  • 1997 : mise en place du Global Reporting Initiative par le CERES et le PNUE afin d'édicter des directives en matière de développement durable pour les organisations.
  • 2000 : adoption du Pacte Mondial, à l'initiative de l'ONU visant à inciter les entreprises du monde entier à adopter une attitude socialement responsable.
  • 2006 : publication du rapport STERN sur l'économie du changement climatique.
  • 2010 : publication de la norme ISO 26000 relative à la responsabilité sociétale des organisations.

 

La Responsabilité sociale des entreprises ou RSE

Source : Illustration du Parc Naturel Régional du Livradois-Forez

La Commission Européenne, dans son Livre Vert - Promouvoir un cadre européen pour la responsabilité sociale des entreprises, définit la Responsabilité sociale (ou sociétale) des entreprises (RSE), est "l'intégration volontaire des préoccupations sociales et écologiques des entreprises à leurs activités commerciales et leurs relations avec leurs parties prenantes".

Pour plus d'informations sur la RSE, vous pouvez consulter le site du Ministère de l'environnement, de l'énergie et de la mer, le site du Réseau International de Recherche sur les Organisations et le Développement Durable (RIODD), ainsi que la rubrique Comprendre la RSE sur le site de Novethic et les pages du site de l'INSEE consacrées à la présentation du concept et de données associées.

 

Focus sur le livre [Activer l'économie circulaire : comment réconcilier l'homme et la nature]

Activer l'économie circulaire : comment réconcilier l'homme et la nature

De Nicolas Buttin et Brieuc Saffré, 2015

Avez-vous remarqué par exemple, que dans la Nature, il n'y a pas de déchet? Rien n'est vraiment gâché. Tout est échangé, optimisé et utilisé par l'éco-système. C'est ce modèle circulaire et systémique qui existe déjà depuis des milliards d'années qui inspire les nouveaux écologistes ainsi que de nombreuses entreprises pionnières pour inventer une économie plus intelligente et plus pérenne. La méthodologie proposée est basée sur une double démarche : le design thinking, théorisé à Stanford, qui consiste à passer par la co-création entre les acteurs, le prototypage rapide et l'amélioration continue pour trouver et mettre en place de nouvelles idées et dispositifs ; le biomimétisme, c'est-à-dire de s'inspirer des 3,8 milliards d'années de R & D de la Nature pour repenser les systèmes, les matières ou les formes. En tant qu'agence de design, les auteurs accompagnent les entreprises, collectivités et associations pour repenser leurs produits et services pour les rendre plus rentables d'un point de vue économique mais aussi plus vertueux pour leurs utilisateurs et la Nature.

 

Focus sur le documentaire [Water makes money]

Water makes money, documentaire de Leslie Franke et Herdolor Lorenz, 2010

Tout comme l’air que nous respirons, l’eau est un élément indispensable à la vie. Pourtant, l’or bleu reste en proie aux intérêts économiques des entreprises multinationales obsédées par leurs profits... Dès qu’une commune cherche à remanier sa gestion de l’eau, les deux plus importants groupes mondiaux de l’eau se disputent le marché. Ensemble, ils constituent un oligopole qui pèse sur toute la surface du globe.

En France, par exemple, ils approvisionnent près de 80% de la population. Conséquences : hausse vertigineuse des prix à la consommation, baisse de la qualité de l’eau, manque de transparence souvent lié à un climat de corruption. Ainsi, les entreprises multinationales s’accaparent la distribution de cet élément vital et créent ainsi une alchimie déroutante : elles transforment l’eau en argent ! Mais, à l’instar de Paris, des collectivités se soulèvent pour inverser la tendance...

Note : vous pouvez voir ce documentaire sur les postes audiovidsuels des salles de lecture de la BnF.

Focus Actu sur [Les investissements socialement responsables]

Focus sur : Les ISR ou Investissements socialement responsables !

Les investissements socialement responsables sont perçus comme l'application de la notion de développement durable dans le domaine de la finance. Le label, créé par le décret n°2016-10 en janvier 2016,distingue les entreprises qui prennent en compte les questions sociales, éthiques, de gouvernance et environnementales, qui sont autant de considérations extra-financières, dans leur modèle de développement. Le schéma ci-joint provient du Forum pour l'investissement reponsable et durable et présente le nombre de fonds labellisés ISR aux Etats-Unis (l'acconryme ESG représente les dimensions environnementales, sociales et de gouvernance, prises en compte dans les investissements responsables).

En France, la semaine pour la finance responsable qui aura lieu du 26 septembre au 2 octobre 2016, promeut le développement d'une économie durable, à l'initiative du Forum pour l'investissement responsable (FIR). Au niveau européen, les investissements responsables sont défendus par le réseau Eurosif (Association européenne pour la promotion et le développement de l'investissement responsable et durable en Europe). Au niveau international, le Principles for Responsible Investment (PRI) est le principal défenseur de l'investissement responsable.

Les investissements socialement responsables peuvent être des outils permettant aux épargnants, petits ou grands, de développer un droit de regard sur la façon dont leur argent est utilisé par les gestionnaires et de participer à l'évolution des pratiques entrepreneuriales vers un développement durable.

Description

Loading  Chargement...

Tip