Skip to main content

Portail Développement durable

Le site de ressources et d'information sur le développement durable de la Bibliothèque nationale de France

Politique

Edito

En 1992, la conférence de Rio a officiellement adopté le développement durable comme fondement de la coopération internationale, et les principes du développement durable ont été intégrés dans les politiques et programmes des Etats et de l'Union européenne

En 2003, la France adopte une stratégie nationale de développement durable qui s'articule autour de six axes stratégiques (le citoyen acteur du développement durable, les territoires, les activités économiques,les entreprises et les consommateurs, la prévention des risques et les atteinte à la santé, vers un Etat exemplaire).

Image : © United Nations Environment Assembly

Sur cette page, vous trouverez des données chiffrées, des références bibliographiques et audiovisuelles pour vous accompagner dans vos réflexions sur ces thématiques,

Repères - Les acteurs

  • Ministère de la transition écologique et solidaire : Le 4 septembre 2018, François de Rugy est nommé ministre d'État, ministre de la Transition écologique et solidaire dans le gouvernement d’Édouard Philippe. Le premier Ministère de l'Environnement en France a été créé en 1971, c'était alors Robert Poujade qui en était titulaire.

 

  • AEE : L'Agence Européenne pour l'Environnement a été créée en 1994 et a pour mission de veiller à la protection de l'environnement européen.
  • UE : L'Union Européenne est depuis 1986 compétente pour traiter des questions liées à l'environnement et au développement durable. La Commission européenne a une direction dédiée à l'environnement.

  • PNUE : Le Programme des Nations Unies pour l'Environnement a été établi en 1972 pour répondre aux problèmes environnementaux. Son principal organe directeur est l'Assemblée des Nations Unies pour l'Environnement (ANUE).
  • GIEC : Le Groupe d'Experts Intergouvernemental sur l'évolution du Climat a été créé en 1988 pour fournir des évaluations sur l'état des connaissances scientifiques sur les changements climatiques. Son premier rapport a été publié en 1990, et son dernier, dit AR5, en 2014.
  • C40 : C'est un réseau mondial des villes qui s'engagent à lutter contre le réchauffement climatique. En août 2016, Anne Hidalgo, maire de Paris, en a été élue présidente.
  • UICN : L'Union Internationale pour la Conservation de la Nature a été créé en 1948.
  • Les sommets mondiaux : Les Sommets de la Terre (rencontres décennales entre dirigeants mondiaux sous l'égide de l'ONU); la Conférence des Parties, ou COP (rencontre annuelle des parties signataires de la Convention Cadre des Nations Unies sur les Changements Climatiques - CCNUCC).

 

Loading ...

Ouvrages et films documentaires disponibles en salle C sur...

Débats politiques autour du développement durable - Gouvernance :
ouvrages // films documentaires
Territoires et Agenda 21 :
ouvrages // films documentaires (Pour l'instant, consultation en bibliothèque de recherche uniquement)

Focus sur le livre : Penser et mettre en oeuvre les transitions écologiques

Penser et mettre en oeuvre les transitions écologiques
Sous la direction de Agathe Van Lang, 2018

Objectif de politiques publiques depuis 2012, la transition écologique a été consacrée par l'installation d'un Ministère de la Transition écologique et solidaire dans le Gouvernement Philippe en 2017. La notion de transition écologique n'est pourtant pas, à ce jour, parfaitement définie. Le présent ouvrage constitue la première réflexion collective menée sous l'angle des sciences juridiques sur ce nouvel objet d'étude. La transition écologique ne se résume pas, en effet, à la transition énergétique, l'une des composantes les plus connues. Elle représente en réalité un projet beaucoup plus vaste et ambitieux  alliant à la fois un cheminement désiré vers un nouveau modèle de société, mais encore un processus subi, imposé même par la crise écologique et n'offrant pour cette raison aucune prévisibilité.
Nécessairement interdisciplinaire et prospective, la réflexion porte sur les contours du droit de la transition écologique, ses concepts et principes porteurs. Elle interroge également ses manifestations en droit positif, en étudiant la transition énergétique, la gestion des ressources et espaces marins et le renouvellement du rapport Homme-Nature dans sa dimension propriétariste, grâce notamment aux exemples latino-américains.

[Cote : CR340 VANL p]

Rapports et études à consulter en ligne

                                       R

Feuille de route sur la mise en œuvre des ODD par la France : point d’étape
Billet de l'IDDRI [Janvier 2019]
Une première ébauche de la feuille de route élaborée par le comité de pilotage chargé de la mise en oeuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable et des Objectifs de développement durable (ODD) en France a été présentée aux deux secrétaires d’État, Brune Poirson (Transition écologique et solidaire) et Jean-Baptiste Lemoyne (Europe et Affaires étrangères).
Débats autour des propositions à retenir et des suites à donner à ce processus.

Pour une consommation plus durable en phase avec les enjeux européens
Rapport demandé par le ministère de la Transition écologique et solidaire [Décembre 2018]
Dans son rapport sur la consommation durable, Thierry Libaert s'est penché sur les conséquences de différentes mesures de lutte contre l'obsolescence, dont l'augmentation de la période de garantie des produits.

Rapport Canfin-Zaouati : Pour la création de France Transition - Des mécanismes de partage de risques pour mobiliser 10 millliards d'euros d'investissements privés dans la transition écologique
Rapport réalisé dans le cadre des travaux de la Commission AcTE (Accélérateur pour la Transition Ecologique) [18 décembre 2018]
Pour une transition réussie, le défi est « d’investir plus, mais surtout d’investir mieux ». Les financements publics, seuls, n’étant pas suffisants pour y répondre, l’enjeu pour l’action publique est d’amener une réorientation massive des flux privés. Ainsi, le gouvernement s'intéresse au rôle que pourraient jouer les dispositifs financiers innovants de partage du risque, pour maximiser l’effet de levier des fonds publics.

Gaps in international environmental law and environment -related instruments: towards a global pact for the environment = Lacunes du droit international en matière d'environnement [en anglais]
Rapport de l'ONU [30 novembre 2018]
Publié par le secrétaire général des Nations unies, le rapport  est une nouvelle étape en vue de l’ouverture de négociations internationales aboutissant à un Pacte mondial. Il passe en revue les nombreuses et importantes lacunes affichées par le droit international pour protéger efficacement l’environnement. Un droit jugé limité, fragmentaire, incohérent, peu contraignant…
Parmi les problèmes, l’application limitée de certains principes fondamentaux comme la disponibilité de l’information, la participation à la prise de décision et l’accès à la justice -la convention d’Aarhus ne s’applique ainsi que dans 47 États. Ou encore la lutte contre la pollution atmosphérique, qui a été traitée comme un problème régional alors que ses effets se font sentir à l’échelle mondiale. 

Rapport d'activités 2017-2018 de l'Institut du développement durable et des relations internationales
Rapport de l'IDDRI [Juillet 2018]
Institut indépendant de recherche sur les politiques et plateforme de dialogue multi-acteurs, l'Iddri propose des outils pour placer le développement durable au cœur des relations internationales et des politiques publiques et privées.

Rapport d'information parlementaire sur la ressource en eau
Rapport de l'Assemblée nationale [Juin 2018]
Le travail proposé ici tente d'identifier les défis qui vont se poser dans l’avenir pour faire face à l’impact du réchauffement climatique sur la ressource en eau. La réponse se trouve au niveau mondial et européen tout autant qu’au niveau français.

VIDEO à voir en ligne : COP24, un accord a minima, le climat peut attendre

Source : TV5 Monde - 16 décembre 2018 - 5min15

VIDEO à voir en ligne : Qui se cache derrière les lobbys ?

Réalisation : Le Monde -- 2018 -- 8 min 05
"Gaz de schiste, nucléaire, sodas ou taxis… ces dossiers ont tous un point commun : ils sont appuyés par de puissants lobbys. Régulièrement pointés du doigt, accusés de tous les maux, on leur reproche surtout de menacer la démocratie, en privilégiant les intérêts privés au détriment de l’intérêt général".

VIDEO à voir en ligne : La science politique et le développement durable

Réalisation : UVED (université virtuelle environnement et développement durable" - 10min12 - 2016
Intervenant : Bruno Villalba, professeur de science politique à l'AgroParisTech.