This is the "Introduction" page of the "Sociétés en débats Focus - Le temps " guide.
Alternate Page for Screenreader Users
Skip to Page Navigation
Skip to Page Content
Logo de la BnF

Sociétés en débats Focus - Le temps  

Le temps dans tous ses états : sélection de conférences, livres, sites web essentiels, problématiques contemporaines.
mis à jour le : Dec 12, 2014 URL: http://bnf.libguides.com/societesendebats/temps Imprimer le guide Mises à jour du flux RSSAlertes par Courriel

Introduction Imprimer la page
  Recherche : 
 
 

Mots-clés

Présent      Devoir de mémoire   années         Temps long    mois        Crise        vieillir      Temps circulaire         Temps mort   rythme   grandir  Courir après le temps   Passé   Oubli    Futur       Temps linéaire   minutes Temps court

 

Dans le 6e et le 7e art

Au cinéma

2013 - Il était temps de Richard Curtis : Tim, 21 ans, apprend que les hommes de sa famille ont la capacité de voyager dans le passé, à travers les moments qu'ils ont vécus. Il va alors devoir choisir à quelle fin utiliser ce merveilleux don. Une belle leçon sur la gestion du temps dans une société qui va toujours plus vite et ne prend plus le temps de vivre. (Image : Sportsphoto/Allstar/Universal)

2004 - L'effet papillon de J. Mackye Gruber & Eric Bress : Une théorie, celle de l'effet papillon, prétend que si l'on modifie des évènements, mêmes infimes, dans notre passé, cela peut modifier considérablement le présent. Evan Treborn possède ce pouvoir et va très rapidement apprendre que jouer avec le temps peut avoir des conséquences désastreuses. (Image : Créative commons)

1936 - Les temps modernes : Charlie Chaplin (alias Charlot) nous entraine dans une critique sociale de l'époque industrielle au temps de « la Grande Dépression » avec, en point de mire, le travail à la chaîne, le chômage et la misère. C'est un film qui évoque la difficulté de s'adapter au temps, à son évolution, son accélération et ses révolutions. (Image : Créative commons)

En littérature

1913-1927 - À la recherche du temps perdu, roman en sept tomes de Marcel Proust : Tout au long de l'oeuvre, l'auteur présente une réflexion sur le temps, sur sa signification et le rapport que l'on peut avoir avec lui. Réflexion également sur la mémoire - involontaire - qui a donné naissance à la célèbre "Madeleine de Proust". C'est enfin une réflexion sur la postérité et l'art - ici la littérature- qui, eux seuls, ont le pouvoir d'arrêter le temps. (Image : Flickr, Ashok Shokichka)

1911 - Peter Pan, roman de J.M. Barrie : Peter Pan, le petit garçon qui ne voulait pas grandir. Il est l'incarnation même de notre volonté de fuir l'inexorable écoulement du temps. À jamais enfant dans un monde où tout est possible. Mais en échappant au temps, en ne vivant que dans l'instant, Peter Pan est étranger à la notion d'amour et, surtout, est étranger à la mémoire, aux souvenirs. (Image : Per Lindgren/Rex Features)

1890 - Le portrait de Dorian Gray, roman d'Oscar Wilde : « Si je demeurais toujours jeune et que le portrait vieillisse à ma place ! Je donnerais tout, tout pour qu'il en soit ainsi. (...) Je donnerais mon âme ! » En formulant le souhait de l'éternelle jeunesse Dorian va se condamner à être l'esclave du temps, jouissant de tous les plaisirs du monde il va rapidement constater qu'aucun de ses actes n'a d'impact sur lui. Son portrait récolte les fruits de son arrogance à la place de son corps. Mais la laideur de ce « reflet » et la nécessité de la maintenir dissimulée va rapidement occuper toutes ses pensées, jusqu'à l'obsession. (Image : O. Wilde, Wikimedia commons)

 

Le temps... à la une

"Au secours, tout va trop vite" Le monde magazine (août 2010) interview de Hartmut Rosa par Frédéric Joignot

Le temps passe plus ou moins vite selon l'âge : magazine le Figaro (décembre 2011) Louis d'Amonville

François Hartog : "Le présent est devenu envahissant" : Le JDD (Février 2013) interview de François Hartog par Marie-Laure Delorme

"Le temps est-il une illusion ?" : magazine "Pour la science" n°397 (Novembre 2010) Craig Calender

Le temps, d'une culture à l'autre : magazine "Pour la scence" n°397 (Novembre 2010) Eric Navet

 

Pour commencer


" Oublier le passé c'est se condamner à le revivre " Primo Lévi

Nous somme cernés par le temps. Sans même que l'on s'en rende compte il occupe toutes nos pensées ; l'oeil toujours à la recherche d'une horloge ou d'une montre, nous mesurons nos journées, chacune de nos activités et lorsque l'on prend le temps de se poser la question de son existence, sa définition nous échappe. Philosophes, physiciens, artistes - en somme des intellectuels de toutes les disciplines - se sont penchés sur la question. Avec la volonté de le comprendre pour certains, de l'identifier et l'analyser pour d'autres. L'Historien de son côté va s'en servir pour construire une identité, celle des pays et des nations à travers leur passé. Il prend le passé pour expliquer le présent, il fait vivre ce passé pour que l'on ne répète pas des erreurs qui ont pu être faites. Le devoir de mémoire n'a jamais été aussi vivace depuis les guerres mondiales du XXè siècle : "Plus jamais ça !". Enfin, il faut souligner que le temps est source d'imaginaire, sa thématique se retrouve souvent dans la culture dite "populaire". En effet, qui ne connait pas la trilogie "Retour vers le futur" ? ou encore "Les visiteurs" ? Rares sont ceux qui n'ont pas entendu parler du "retourneur de temps" qui apparait dans le 3ème tome de la saga Harry Potter et qui permet à Hermione de suivre toutes les options de Poudlard. Le temps : thématique intrigante et passionnante que nous allons aborder de différents points de vue.

Image: ©MoMA


Alban Gonord, Le temps Paris : Flammarion, 2001, coll. "Corpus" 

Hervé Barreau, Le temps. Paris : PUF, 2009, coll. "Que sais-je?"

Etienne Klein, Le temps (qui passe ?) Montrouge : Bayard, 2012

Alexander Schnell, Le temps Paris : J. Vrin, 2007


 

Les livres à lire sur la question... à la BnF

  • Les temporalités dans les sciences sociales (2013)

    Claude Dubar & Jens Thoemmes (dir.) - Toulouse : Octares, 2013

      La partition des temps sociaux entre temps professionnels, temps privés et temps pour soi continue à poser des problèmes dans la vie quotidienne. Depuis l’irruption du travail industriel, les sciences sociales s’accordent pour considérer que les temps ont bien changé sous la pression des formes d’organisation. Au-delà du travail, cette évolution est inséparable d’un processus qui fait du temps une marchandise à prix quantifiable avec l’invention du prêt à intérêt. (...) Ce livre cherche à présenter et confronter ces usages du temps singulier et des temporalités plurielles dans une dizaine de disciplines des sciences sociales (...)

    • Entre temps court et temps long (2013)

      Les forums du CESE - Paris : PUF, 2013

        Tenter de mieux vivre ensemble, alors  même que nos temporalités sont de plus  en plus disparates, exige d'engager une  réflexion collective. La première tâche est de prendre en compte la difficile articulation du court terme et du  long terme : urgence de la reprise économique et de la  relance de l'emploi, long terme de l'écologie et de la  sauvegarde des équilibres terrestres, climatiques et biologiques. (...) L'objectif est de retrouver le sens de l'avenir, de raviver les débats sur  la société de demain - sans perdre de vue pour autant les exigences  de l'heure. Il s'agit de tenir ensemble « temps de crise » et « crise du  temps », pour tenter de commencer à les surmonter.

      • Accélération et aliénation (2012)

        Hartmut Rosa - Paris : La découverte, 2012

          La vie moderne est une constante accélération. Jamais auparavant les moyens permettant de gagner du temps n'avaient atteint pareil niveau de développement, grâce aux technologies de production et de communication ; pourtant, jamais l'impression de manquer de temps n'a été si répandue. Dans toutes les sociétés occidentales, les individus souffrent toujours plus du manque de temps et ont le sentiment de devoir courir toujours plus vite, non pas pour atteindre un objectif mais simplement pour rester sur place. Ce livre examine les causes et les effets des processus d'accélération propres à la modernité, tout en élaborant une théorie critique de la temporalité dans la modernité tardive. (...)

        •  Régimes d'historicité : présentisme et expériences du temps (2012)

          François Hartog - Paris : éd. Points, 2012

            Loin d'être uniforme et univoque, le présent présentiste se vit très différemment selon la place qu'on occupe dans la société. Avec d'un côté, un temps des flux, de l'accélération et une mobilité valorisée et valorisante, de l'autre, du côté de ce que le sociologue Robert Castel a nommé le «précariat», un présent en pleine décélération, sans passé - sinon sur un mode compliqué (plus encore pour les immigrés, les exilés, les déplacés), et sans vraiment de futur non plus (le temps du projet ne leur est pas ouvert). Le présentisme peut ainsi être un horizon ouvert ou fermé : ouvert sur toujours plus d'accélération et de mobilité, refermé sur une survie au jour le jour et un présent stagnant. (...)

          • Croire en l'Histoire (2013)

            François Hartog - Paris : Flammarion, 2013

              L'Histoire fut la grande puissance et la grande croyance des temps modernes. Véritable théologie, elle organisait le monde et lui donnait sens. On se mit à son service, au point de s'aveugler, voire de commettre le pire en son nom. Juge suprême des conduites et des événements, elle enthousiasma et terrifia. (...) Depuis les années 1980, cette toute-puissance est mise en cause. Notre rapport au passé est désormais affaire de mémoire plus que d'histoire ; trop imprévisible ou trop prévisible, l'avenir semble avoir disparu de notre horizon, et l'historien est pris dans l'urgence du présent. Devenue justiciable plutôt que juge, l'histoire peine à remplir son rôle de trait d'union entre le passé, le présent et le futur. Quel sens donner aujourd'hui au mot « histoire » ?

            •  Le futur passé (1990)

              Reinhart Koselleck - Paris : Ed. de l'Ecole des hautes études en sciences sociales, 2000

                Définir le temps de l'histoire, telle est la large perspective des essais réunis dans cet ouvrage. «Les analyses sémantiques présentées ici ne portent pas essentiellement sur l'histoire de la langue», précise l'auteur. «Elles s'attachent à la structure linguistique des expériences temporelles, là où celles-ci sont ancrées dans la réalité passée. Ces analyses s'élargissent au champ social et linguistique, tout en essayant de passer de la sémantique des concepts à la dimension historique et anthropologique inhérente à tout acte de langage.»

              • Le temps et l'autre (1980)

                Emmanuel Levinas - Paris : PUF, éd. 2014

                  « La thèse principale entrevue dans Le temps et l’autre consiste à penser le temps non pas comme une dégradation de l’éternité, mais comme relation à ce qui, de soi inassimilable, absolument autre, ne se laisserait pas assimiler par l’expérience à ce qui, de soi infini, ne se laisserait pas comprendre. […] Le temps signifie ce toujours de la non-coïncidence, mais aussi ce toujours de la relation – de l’aspiration et de l’attente. »

                • Théorie de la relativité restreinte et générale (1905)

                  Albert Einstein - Paris : Dunod, 2012

                    La théorie d'Einstein sur la relativité va bouleverser le monde scientifique. Il nous démontre que le temps s'écoule différemment selon la vitesse du témoin. C'est la naissance du concept d'espace-temps mais aussi de celui de "voyage dans le futur".

                  • Temps de la Terre, temps de l'Homme (2012)

                    Patrick de Wever - Paris : A. Michel, 2012

                    Quelle perception avons-nous du temps ? Le temps qui passe, instantané, nous est familier ; le temps d'une vie aussi. Mais qu'en est-il des temps plus longs, ceux de l'histoire et de la géologie ? Faisons-nous la différence entre 17 000 ans (ornements de la grotte de Lascaux), 400 000 ans (maîtrise du feu par les hominiens) ou encore 70 millions d'années (âge du tyrannosaure) ? Notre connaissance de l'évolution terrestre a considérablement progressé avec la découverte du « temps long ». Cette notion, qui s'imposa difficilement, eut des implications en géologie, mais aussi en biologie ou en philosophie. Offrant un cadre à l'évolution des espèces, contre les théories« antédiluviennes », elle met en perspective l'histoire de notre planète (...)

                  • Les tactiques de Chronos (2003)

                    Etienne Klein, Paris : Flammarion, 2008

                    Le temps est une « chose » introuvable dont l'existence ne fait aucun doute. (...) Nous voyons, entendons, touchons, goûtons dans le temps, mais non le temps lui-même. Contre toute attente, Chronos est un planqué, un caméléon qu'il faut débusquer sous nos habitudes de langage et de perception. Pour le déjouer, il va falloir l'effeuiller peu à peu, le déshabiller, le distinguer de ses effets les plus sensibles : la durée, la mémoire, le mouvement, le devenir, la vitesse, la répétition... (...) Aujourd'hui, le regard le plus audacieux et le plus déconcertant sur le temps, c'est la physique qui le porte. (...) : le temps a-t-il précédé l'Univers ? Comment s'est-il mis en route ? Pourrait-il inverser son cours ? l'interrompre puis le reprendre ? Existerait-il plusieurs temps en même temps ?

                    .

                  • Le temps existe-t-il ? (2002)

                    Etienne Klein - Paris : Ed. Le Pommier, 2002

                      Le temps existe-t-il ? Par quoi s'impose-t-il à nous? Comment se faît-il qu'il
                      soit si difficile de répondre à ces questions ? D'abord qu'est-ce que le temps ?
                      Peut-on seulement le penser ? Serons-nous un jour capables de voyager dans le
                      temps ?

                    • Et si le temps n'existait pas ? (2012)

                      Carlo Rovelli - Paris : Dunod, 2012

                        Dans ce court essai, Carlo Rovelli s'interroge sur la notion d'espace et de temps et discute des tentatives de réponses apportées par les théories anciennes et  actuelles : relativité générale, mécanique quantique, gravité quantique, cordes et autres boucles...En livrant ses réflexions de physicien qu'il lie intimement à son parcours personnel, ses déboires et ses succès, Carlo Rovelli témoigne de ce que sont la science et la mission du chercheur.

                      • Une belle histoire du temps (2009)

                        Stephen Hawking - Paris : Flammarion, 2009

                          Voilà vingt ans, Stephen Hawking nous passionnait avec sa Brève histoire du temps et s'intéressait déjà aux questions les plus fondamentales : que savons-nous de l'univers ? Comment sommes-nous parvenus à cette connaissance ? D'où vient l'Univers et où va-t-il ? (...) S'appuyant sur les plus récentes observations et les dernières avancées théoriques, il nous raconte aujourd'hui les progrès accomplis en cosmologie et en physique des particules. (...) Il nous invite à cheminer pas à pas, éclairant les différentes tentatives d'explication de l'Univers, de la théorie de la gravitation de Newton à la relativité d'Einstein, en passant par l'accélération de l'expansion de l'Univers, les trous noirs, la possibilité ou l'impossibilité des voyages dans le temps. La théorie des cordes, qui tente d'unifier les quatre forces de la Nature, constitue le point d'orgue de son histoire

                        • Voyager dans le temps : la physique moderne et la temporalité (2013)

                          Marc Lachièze-Rey - Paris : Ed. du Seuil, 2013

                          L'idée de voyage temporel est l'une des plus séduisantes que nous propose la littérature, de science-fiction en particulier. Mais l'examen de ses évocations révèle bien vite contradictions, incohérences, paradoxes... Peut-on tenter, à la lumière des acquis de la science contemporaine, de réfléchir à ce que seraient des voyages dans le temps et d'évaluer leur possibilité effective ? Cet ouvrage nous initie à certaines des recherches actuelles les plus subtiles de la physique contemporaine sur la temporalité, et nous ramène à la lisière des hypothèses les plus novatrices, que proposent la théorie des cordes, la gravité quantique, ou d'autres approches.

                        • Produire le temps (2014)

                          Vinet Hugues - Paris : Hermann, 2014

                            Nombre d'expériences humaines se déroulent dans une temporalité construite. C'est le cas de toute situation de communication vivante. Le concepteur - compositeur, scénariste, conférencier - élabore son déroulement temporel en préfigurant le processus au moyen de supports techniques de représentation - partition, scénario - formalisant une temporalité latente. Ces outils techniques reposent sur des représentations abstraites du temps - séquentiel, linéaire, orienté, cyclique - issues de théories mathématiques et physiques, qui définissent, autour des concepts d'instant et de durée, des structures et mesures du temps.

                           

                          Quelques focus

                            Ressources documentaires

                              Temporalités, revue de sciences humaines et sociales

                             Espaces-temps, revue de sciences sociales

                             Rue Descartes, revue trimestrielle de philosophie



                          Image : @Pixabay


                          La question du temps dans la science d'aujourd'hui

                          Les énigmes du temps, Etienne Klein, site futura-sciences

                          Conférences Théma, À la recherche du temps, avril-juin 2014 (archives en ligne)

                          France culture, émission La marche des sciences : voyager dans le temps (2012)

                          Conférences CEA Saclay, Le temps entre réalité et illusion, avec Etienne Klein et Marc Lachièze-Rey (2006)

                          Conférence BnF : Le temps est-il un cas de conscience ? avec Etienne Klein (Janvier 2013)

                          Image: ©NASA on twitter


                          Sites d'opinion

                          Legraverand Anne, "Le temps de l'absence" Vie Sociale et Traitements 2012 (n°113), p.102-107

                          Blog "Le temps vécu" Bibliographie et commentaires composés par un professeur du Lycée Leconte de Lisle

                          Blog "Ecolonomie : temps court et temps long" de JM Vergès (Février 2010)

                          Blog Philisto : "Qu'est-ce que le temps ?"

                          Papiers Universitaires, Le temps et l'Histoire, Renaud Busenhardt (Mai 2012)

                          Banque des savoirs, Questions autour du temps, de D. Chouchan avec l'expertise de E. Klein et J. Pérez (Mars 2007)

                          Image: ©Gallica


                           

                          Pour aller plus loin

                          Le temps : bibliographie sélective (PDF)

                          Université de Lille 3, Bibliothèque de Philosophie, 2012

                          Le temps, aujourd'hui : bibliographie sélective (PDF)

                          Université Populaire d'Avignon, Bernard Proust, professeur de philosophie, agrégé d'université

                          La sociologie du temps : bibliographie indicative (PDF)

                          Université de Fribourg


                          Description

                          Loading  Chargement...

                          Tip