Ressources en culture généraleFocus concours : l'écoleL'homme, le monde, le vivantLa société, la communauté, la familleL'État, la loi, les institutionsLes religions, les spiritualités, les croyancesLes territoires, la mondialisation, les migrations
PatrimoineAccélération et zappingCrises et révolutionsUtopies et uchronies
Souffrance au travailNouveaux métiers, nouvelles formes de travail
Guerre et violenceMonopole de la violence d'ÉtatViolence organisée contre l'ÉtatViolence insurrectionnelle contre l'ÉtatViolence dans l'espace publicViolence dans la sphère privéeNon-violence
Archive - À la une : les drames de l'immigrationArchive - À la une : la réforme du collègeArchive - À la une : les vacancesArchive - À la une : société et migrantsArchive - À la une : climat et sociétéArchive - À la une : patrimoine en dangerArchive - À la une : le végétarismeArchive - À la une : la franc-maçonnerie
FuirVoyagerS'évaderMourir
This is the "Utopies et uchronies" page of the "Portail Sociétés en débats" guide.
Alternate Page for Screenreader Users
Skip to Page Navigation
Skip to Page Content
Logo de la BnF

Portail Sociétés en débats  

Ressources en culture générale sélectionnées par la Bibliothèque nationale de France
mis à jour le : Dec 13, 2017 URL: http://bnf.libguides.com/societesendebats Imprimer le guide Mises à jour du flux RSSAlertes par Courriel

Utopies et uchronies Imprimer la page
  Recherche : 
 
 

Utopies : du rêve au cauchemar

Image - Creative Commons by Hannes A. Schwetz

Elections Européennes : pourquoi l'Europe est notre plus belle utopie

Face à la démobilisation des citoyens pour le projet européen, voire à son rejet pur et simple, un mot revient de plus en plus, celui d’utopie. Une Europe unie et prospère serait devenue une utopie. Or, souvent, le mot revêt une connotation péjorative, synonyme de projet irréalisable, éloigné de toute réalité. Au contraire, la tradition philosophique (et littéraire) relative à l’utopie permet de montrer les nombreuses vertus de l’utopie et pas seulement comme projection future idéale mais aussi comme moyen d’agir.

Lire la suite...


À la BnF


Le Monde, Atlas des Utopies. Paris : Société éditrice du monde - Malherbes publications, 2012

Analyse de plus de cent utopies critiquant les sociétés dans lesquelles elles naissent et s’affirment, toutes porteuses d'un projet de société idéale. Avec pour objectif le bonheur individuel et collectif. Un raccourci de la destinée humaine en ce qu’elle peut avoir de merveilleux… ou de tragique.


Thomas More. L'Utopie. Paris : Librio, Imp. 2013

Chancelier du roi Henri VIII, Thomas More se désole des moeurs de son temps. Corruption, abus, racket sont monnaie courante dans une société féodale décadente. More rêve d'un autre monde, une république exemplaire où la propriété individuelle et l'argent seraient abolis, une république de citoyens vertueux... Publié en 1516, ce texte aux résonnances si modernes brosse le tableau révoltant d'une société agonisante pour transporter le lecteur dans un univers où les faux-semblants et l'injustice n'existent pas. Ce monde merveilleux, c'est l'Utopie. Seuls, hélas, les philosophes ou les fous sont capables d'y croire..


George Orwell. 1984. Paris : Gallimard, Imp. 2007

«De tous les carrefours importants, le visage à la moustache noire vous fixait du regard. BIG BROTHER VOUS REGARDE, répétait la légende, tandis que le regard des yeux noirs pénétrait les yeux de Winston... Au loin, un hélicoptère glissa entre les toits, plana un moment, telle une mouche bleue, puis repartit comme une flèche, dans un vol courbe. C'était une patrouille qui venait mettre le nez aux fenêtres des gens. Mais les patrouilles n'avaient pas d'importance. Seule comptait la Police de la Pensée.» George Orwell nous livre ici une démonstration d'une utopie qui vire au cauchemar, ce que l'on appelle aussi une "Dystopie".


Eric-Emmanuel Schmitt. La part de l'autre. Paris : Albin Michel, 2005

8 octobre 1908 : Adolf Hitler recalé. Que se serait-il passé si l'École des beaux-arts de Vienne en avait décidé autrement ? Que serait-il arrivé si, cette minute là, le jury avait accepté et non refusé Adolf Hitler, flatté puis épanoui ses ambitions d'artiste ? Cette minute-là aurait changé le cours d'une vie, celle du jeune, timide et passionné Adolf Hitler, mais elle aurait aussi changé le cours du monde... Une Uchronie savamment orchestrée par Eric-Emmanuel Schmitt.


Rowley Anthony, Fabrice d'Almeida. Et si on refaisait l'Histoire ? Paris : O. Jacob, 2009

Il y a des moments où l'histoire hésite. Alors, la décision d'un homme, le sort d'une bataille, la découverte ou l'accident imprévus représentent autant de carrefours au sortir desquels l'histoire d'un peuple, voire du monde, prend une direction précise. Si Ponce Pilate avait gracié Jésus, si les Arabes avaient gagné la bataille de Poitiers contre Charles Martel, si Louis XVI avait réussi à quitter la France et Napoléon III à empêcher la guerre de 1870, si les Allemands avaient gagné en un mois celle de 1914 et si les Américains n'avaient pas lâché la bombe atomique sur le Japon.. . Chacun sent bien que la longue durée historique autant que certains aspects de la vie quotidienne en auraient été modifiés. C'est sur ces hypothèses surprenantes que s'écrivent les histoires potentielles ici racontées.


Sur le web


Exposition sur l'Utopie, Bibliothèque nationale de France

Expositions en images sur l'Utopie, Bibliothèque nationale de France

"Utopies / Uchronies", Revue Temporalités (2010)

"L'île d'Utopie de Thomas More", Webzine interactif Web-Utopia

"Utopies", revue Cités, Cairn (2010)

"Comment l'utopie mène au crime : une nouvelle enquête sur le nazisme", Le Figaro, (2014)

Description

Loading  Chargement...

Tip