Aller au contenu principal

Portail Métiers du livre

Le site de ressources et d'information de la BnF sur les métiers du livre

Papetiers / Imprimeurs

.

Actualités des industries graphiques

Artisanat du papier et moulins

En savoir plus sur le papier et l'imprimerie

Découverte de la marbrure et des matériaux employés

Qu’il soit Ebrû ou Suminagashi, les techniques de marbrure sur papier nous viennent de l’Orient où elles servaient à sublimer le savoir par son ornementation.

Le processus de marbrure consiste à faire flotter des couleurs liquides à la surface d’un liquide légèrement épaissi par une gomme dans un bac. Une fois les gouttes de couleurs posées sur l’eau, on vient ensuite donner une forme à chaque couleur en les déplaçant à l’aide d’un stylet ou d’un peigne. Le marbreur structure l’espace de sa feuille en dessinant des motifs. Il pose ensuite délicatement sa feuille de papier à la surface de l’eau et la retire aussitôt. Les motifs colorés migrent sur le papier. Il ne reste alors plus aucune trace de pigments colorés dans le bac. 

Photo : tasses marbrées de Marianne Peter

 

Les différents types de gomme :

La gomme est un épaississant neutre, c’est-à-dire qu’elle ne fait pas barrière à la couleur. Il n’y a donc avec les gommes pas d’altération dans le temps des couleurs sur les papiers.

Les gommes végétales :

La  gomme arabique ou adragante est issue d’une résine non gélatineuse d’arbre.

La gomme carraghénane provient d’algues cultivées, préalablement lavées, séchées et broyées. La carraghénane contient du carraghène, un épaississant.

La gomme de guar moins onéreuse est extraite d’une légumineuse. Elle est plus pratique à l’emploi.

La gomme synthétique :

La carboxyméthycellulose est un gel que l’on peut employer pour réaliser des marbrures sur papier.

L’adjuvant :

Si la gomme permet d’épaissir l’eau, elle ne permet pas de faire flotter les couleurs sur l’eau. On utilise donc du fiel de bœuf ou de l’huile de térébenthine. Ce sont des tensio-actifs qui se combinent à la fois avec l’eau et les couleurs. Ils sont aussi bien hydrophiles qu’hydrophobes.

Le but est que les couleurs ne tombent pas au fond du bac et ne se mélangent pas entre elles. C’est donc une histoire de compression et de tension entre les masses pigmentaires liquides et l’eau du bac épaissie par la gomme.

Le choix du papier :

Le choix du papier est important. Il est préférable d’utiliser un papier plus absorbant que d’ordinaire pour réaliser des papiers marbrés. C’est pourquoi, les papiers faits-main sont plus intéressants pour ce type d’utilisation que les papiers modernes calandrés.

En conclusion de ce bref article ayant pour objectif de faire connaître les matériaux employés pour réaliser des papiers marbrés, nous pouvons donc saisir que tout est un savant dosage entre l’eau et les couleurs entre-elles et que suivant l’effet que l’on souhaite et les surfaces que l’on marbre, tout est un jeu d’équilibriste.

par Christine Prieur

Viviane Fontaine, une artiste du papier à découvrir

Viviane Fontaine est une artiste-artisante suisse qui travaille le papier depuis longtemps avec une grande sensibilité.

En lien son blog → ici

Elle expose en ce moment dans le cadre d'ARTCAROUGE, à la Galerie Marianne Brand, 20 rue Ancienne CH-1227 Carouge-Genève

 

Lectures Papetiers / Imprimeurs

Le Jet d'encre / Régis Thienard. En autoédition, 2019. Contacter l'auteur sur LinkedIn

Visite à l'imprimerie GRAPHIUS, à Gand en Belgique, pour assister au calage de MFK2 (une bande dessinée). Une bonne occasion pour partager quelques précisions techniques sur l'impression d'un livre. Ajoutée par Label 619, 2022.

Associations et organismes professionnels

Evénements

Les manifestations culturelles sont ouvertes dans le respect des jauges et protocoles adaptés à chaque lieu. Certaines d'entre elles sont transformées en événements en ligne


Triennale internationale du papier, au Musée Charmey, en Suisse.

Du 11 mars au 12 novembre 2023

Le 25 septembre 1993 s’ouvrait la première exposition d’art papier en Gruyère. Trente ans plus tard, le Musée de Charmey a le plaisir de présenter la onzième édition de cette exposition concours qui ne cesse d’ouvrir notre imaginaire et de nourrir notre curiosité. En trente ans, le musée a accueilli les œuvres de près de 520 artistes de 40 pays différents. À l’occasion de cet anniversaire particulier, le thème choisi est celui des racines.

Pour plus d'informations, cliquez → ici


Exposition temporaire au musée de l'imprimerie de Lyon

Date : du 7 avril au 3 septembre 2023

Lieu : Musée de l'imprimerie de Lyon, 13 rue de la Poulaillerie, 69002 Lyon

Plus d'informations → ICI


Agenda mondial des Salons 2022 - 2023 : Imprimerie, Edition, Design graphique

Agenda mondial des Salons 2022 - 2023 : Industries du papier

Formation

En savoir plus sur l'imprimerie et son histoire

Répertoires