This is the "Annuaire du commerce Didot-Bottin" page of the "Annuaire du commerce Didot-Bottin" guide.
Alternate Page for Screenreader Users
Skip to Page Navigation
Skip to Page Content
Logo de la BnF

Annuaire du commerce Didot-Bottin   Tags: annuaires, commerce, histoire de paris, information entreprise  

Une mine de renseignements topographiques, administratifs, commerciaux, législatifs, statistiques
mis à jour le : Apr 4, 2016 URL: http://bnf.libguides.com/didot_bottin Imprimer le guide Mises à jour du flux RSSAlertes par Courriel
Annuaire du commerce Didot-Bottin Imprimer la page
  Recherche : 
 
 

Que contient l'Annuaire du commerce Didot-Bottin ?

Publié sous divers titres depuis plus de deux siècles et connu sous le titre d’usage de Didot-Bottin, cet annuaire contient de nombreux renseignements topographiques, administratifs, commerciaux, législatifs et statistiques. On y trouve des listes d’adresses et de rues, l’inventaire des commerçants, des fabricants et d’autres professions ainsi que des personnes qui les exercent, la présentation des grands corps de l’Etat, des administrations et établissements publics, et selon les époques des cartes, des plans, de la publicité, des horaires ( bibliothèques, musées, … ) des tarifs ( douanes, voitures ..) , des tableaux ( principales branches de l’industrie, monnaies,…). Son contenu et sa structure n’ont cessé d’évoluer et de s’enrichir.

D’abord limité à Paris, il s’est étendu à partir de 1804 aux départements, aux principales villes étrangères, puis aux colonies et territoires d’Outre-mer. Cette mine de renseignements de tous ordres sur la « présence sociale et physique des individus dans leur rue » peut servir à maintes études : histoire des rues, de l’urbanisme, du commerce, des métiers, des quartiers, des familles.

 

Une longue histoire éditoriale

Publié successivement sous divers titres, ce vénérable annuaire remonte à la fin du XVIIIème siècle.

1797-1838

Son ancêtre a été publié en l’an VI (1797-1798) par Duverneuil et Valade sous le titre Almanach du commerce de Paris. Il est poursuivi l’année suivante par Duverneuil et Jean de La Tynna, puis de 1807 à 1818 par le seul Jean de La Tynna.
À partir de 1819 il est poursuivi par un statisticien averti, Sébastien Bottin.

1839-1856

En 1839 cet annuaire prend le titre d’ Almanach-Bottin du commerce de Paris, des départemens de la France et des principales villes du monde...

À noter pour les recherches sur les rues de Paris : dans le volume de l’année 1851 a été publiée une correspondance exacte entre les anciens numéros impériaux et les nouveaux numéros attribués en vertu d’une opération de régularisation ordonnée par Rambuteau en 1847.

La publication de l'annuaire connaît bien des vicissitudes. Sébastien Bottin meurt en 1853 et en 1856 ses héritiers vendent son œuvre à la maison concurrente Firmin-Didot frères qui publiait de son côté depuis 1841 un Annuaire général du commerce, de l’industrie, de la magistrature et de l’administration (cet annuaire remontant lui- même à 1838).

1857 -1908

Lors de la reprise par Firmin-Didot frères, la publication prend le titre d’ Annuaire-almanach du commerce, de l'industrie, de la magistrature et de l'administration.

De 1909 à nos jours

Son titre devient Annuaire du commerce Didot-Bottin et forme la tête de la collection qui perdure de nos jours sous le titre générique de Bottin.
Au cours des années, les éditeurs ont procédé à des modifications et des créations :

  • Bottin mondain (gens du monde, hommes de lettres, artistes, grands propriétaires, magistrats,…) publié à partir de 1903,
  • Bottin administratif publié à partir de 1943. Les renseignements de caractères administratifs qui étaient donnés dans la partie parisienne sont reportés dans ce Bottin administratif (administration de l'État et des collectivités, noms des principaux fonctionnaires, l'organisation du gouvernement, les États du monde, renseignements divers sur les cultes, les syndicats, les banques,…
  • Depuis 2002, les collectivités territoriales ne sont plus traitées dans le Bottin administratif mais dans le Bottin des communes et de l'intercommunalité.

 

Consulter l'Annuaire du commerce Didot-Bottin à la BnF

Les années 1838 à 1959 sont communiquées exclusivement sous forme de microfilm, soit à demander en magasin sous la cote [MICROFILM M-18000], soit à consulter sur demande en mezzanine de la salle X (site François-Mitterrand).

Ce microfilm comporte aussi le Bottin mondain à partir de 1903 et le Bottin administratif à partir de 1943. Pour les volumes publiés de 1960 à nos jours, faire une demande en magasin par la cote [V- 11432].

On trouve en libre accès la dernière année :

  • du Bottin des communes et de l’intercommunalité sur le site François-Mitterrand, salles D, E, O, X, et sur le site Richelieu en salle de références,
  • du Bottin mondain sur le site François-Mitterrand, en salles E, N, X , et sur le site Richelieu en salle de références,
  • du Bottin administratif sur le site François-Mitterrand, en salles D, E, O, S, X et sur le site Richelieu en salle de références.
 

En savoir plus sur l'Annuaire du commerce Didot-Bottin

Consulter les ouvrages suivants :

    Description

    Loading  Chargement...

    Tip