This is the "Accueil" page of the "Portail Francophonie" guide.
Alternate Page for Screenreader Users
Skip to Page Navigation
Skip to Page Content
Logo de la BnF
Site d'actualité sur la francophonie et les collections francophones à la BnF
mis à jour le : Jan 17, 2017 URL: http://bnf.libguides.com/francophonie Imprimer le guide Mises à jour du flux RSSAlertes par Courriel

Accueil Imprimer la page
  Recherche : 
 

Ateliers de conversation en français

Conversation en français (pour étrangers)

Le français n'est pas votre langue maternelle et vous souhaitez mettre en pratique vos connaissances en français ? La Bibliothèque nationale de France vous invite à participer à un atelier de conversation.

Conçu comme un moment convivial animé par les bibliothécaires de la BnF, cet atelier n’est pas un cours de français, mais un espace d’échange, suivi d’une présentation des ressources présentes à la bibliothèque et d’une démonstration du labo FLE en salle G.

L’atelier s’adresse aux personnes possédant déjà des bases en langue française (un niveau intermédiaire est recommandé à l’oral).

Dates :

  •   mardi 17, 24 et 31 janvier 2017

Condition d'accès : entrée libre dans la limite des places disponibles (15 personnes maximum par atelier)
Horaires : chaque mardi de 18h15 à 19h30
Durée : 1h15
Prix : gratuit
Renseignements : contact.FLE@bnf.fr
Pour tout renseignement : site François-Mitterrand, hall Est, à l'Aquarium (à côté de l'espace salon).
Inscription : sur place, hall Est à l’accueil, 15 minutes avant le début de l’atelier

Exposition

Exposition Hergé au Grand Palais

Affiche Rmn-Grand Palais / Photo Paul Nemerlin, Hergé © Adagp, Paris, 2016 © Hergé-Moulinsart

Le Grand Palais expose Hergé du 28 septembre au 16 février 2017. On y apprend que les premières aventures de Tintin (créé en 1929) étaient en noir et blanc. La couleur n'apparaît pour la première fois qu'en 1942 dans l'Etoile mystérieuse.

La bande-dessinée, considérée jusqu'alors comme un art mineur, gagne ses lettres de noblesse grâce à lui notamment. Il revendique d'ailleurs un savoir-faire d'orfèvre, un vrai travail manuel dans la création de ses planches.

Il avoue mettre un peu de lui dans chacun de ses personnages, Tintin, Dupond et Dupont et surtout le capitaine Haddock."Quel est celui de tous mes personnages que je préfère ?... Je crois bien que c’est le capitaine Haddock. Il a tellement de défauts que je le reconnais presque comme un ami intime, comme un frère, comme un second moi-même."

La francophonie à la Bibliothèque nationale de France

Les collections de littérature francophone sont présentes :

  • en salles H et I : environ 4 500 ouvrages de littérature, un rayon de littérature de jeunesse
  • en salle V : environ 3 000 ouvrages

Les collections sont constamment actualisées par l'apport de nouveaux livres publiés partout dans le monde. On propose des romans, de la poésie, du théâtre, des oeuvres critiques et des actes de colloques.

Centre de ressources Francophonie

Centre de ressources Francophonie en salle H

 

Le centre de ressources Francophonie installé en salle H permet de découvrir la culture, l’histoire et la géographie des pays francophones sur les cinq continents. Ce centre complète le fonds de littérature francophone et permet de se familiariser avec le quotidien des francophones avant de  lire leurs romans ou leur théâtre.

Comment apprécier la poésie de Vénus Khoury-Gatha sans voir des photographies du Liban ? Comment comprendre Pélagie-la Charrette (prix Goncourt 1979) sans connaître l’histoire du Québec ? Comment vraiment apprécier la langue française sans avoir lu le livre « Lâche-pas la patate ! Mots et expressions francophones » ?

Outre une meilleure connaissance de la littérature, le centre de ressources Francophonie s’adresse aussi à tous ceux qui souhaitent découvrir la diversité de la langue française et des lieux où on la parle : Caraïbes, Maghreb, Suisse, Polynésie... On trouve des livres de cuisine, des guides de voyage, des livres d’histoire ou d’art…

4 postes audiovisuels ont par ailleurs été installés, sur lesquels on peut voir 4 000 films (fictions et documentaires) et écouter 2 000 albums de musique.

 

Rentrée littéraire 2017

Abdellah Taïa vient de publier son nouveau roman "Celui qui est digne d'être aimé".

Son actualité est multiple puisque l'Institut du Monde arabe propose en mars 2017 la mise en scène d'un des ouvrages de l'auteur marocain  "Le rouge du tarbouche". A voir sur le site de l' IMA...

Cette série de nouvelles et d'autres oeuvres de cet auteur francophone sont  consultables à la BnF en salle de lecture du Haut de jardin...

Abdellah Taïa vient aussi d'être interviewé par Le quotidien Libération ...à lire ici...par Libération Maroc...à lire par ...et par le Los Angeles Review of books...à lire en anglais ici!

Vous pouvez également suivre l'actualité d'Abdellah Taïa sur son blog et sa page Facebook

Prix des 5 continents de la francophonie

Fawzia Zouari reçoit le Prix des 5 continents de la francophonie 2016

 

Le jury du Prix des cinq continents de la Francophonie 2016, a annoncé le 6 décembre le lauréat de son prix. Il s'agit de Fawzia Zouari pour son roman Le corps de ma mère, paru chez Joëlle Losfeld.

Fawzia Zouari est une romancière et essayiste franco-tunisienne. Le Corps de ma mère raconte le temps qu'elle a passé auprès de sa mère malade, essayant de recueillir les confidences de cette dernière, de comprendre sa vie intérieure, ses goûts, ses souffrances, dont elle ne sait presque rien, "parce qu'il ne reste aux femmes, dont je suis, qu'un seul et unique privilège: choisir nous-même les ayants droit du peu de bien que nous possédons : nos rêves et secrets" écrit-elle.

Le jury du Prix évoque un " long récit (...) très riche de sensations, de mémoire, de sentiments", dans lequel l’auteure "excelle à nous faire partager cette quête presque désespérée pour évoquer la vie d’une femme unique, sa mère mourante, qu’elle n’a pas toujours su comprendre".

Le Prix des cinq continents, créé en 2001, permet de "mettre en lumière des talents littéraires reflétant l’expression de la diversité culturelle et éditoriale en langue française sur les cinq continents", et d'offrir à l'auteur primé un "rayonnement international".

La lauréate bénéficiera pendant un an d'un accompagnement promotionnel organisé par l'OIF : rencontres et salons littéraires.

Ce livre est disponible en salle H de la BnF.

Crédit photographique : Organisation Internationale de la francophonie

 

Coup d'essai

Gaël Faye reçoit le Prix du Roman des étudiants France Culture-­Télérama

Le romancier franco-rwandais Gaël Faye a obtenu le prix du Roman des étudiants France Culture-­Télérama, après celui du Prix Goncourt des lycéens 2016, après le Prix du roman Fnac le 1er septembre.

Son roman Petit pays était également sélectionné pour le Prix Médicis, l'Interallié, le Prix de l'Académie française et le Fémina. Ce premier roman, très remarqué, raconte l'histoire de Gabriel, 10 ans, qui vit au Burundi (le petit pays). Son père est français, sa mère rwandaise. Il a une petite sœur. Ils vivent dans un quartier agréable, où Gabriel vit une enfance insouciante et heureuse. Mais ce bonheur va s'effriter peu à peu quand ses parents se séparent, puis quand la guerre civile se profile, suivie de la guerre du Rwanda qui va bouleverser le sort du pays voisin. La violence apparaît, l'enfance s'éloigne.

"J’ai écrit ce roman pour crier à l’univers que nous avons existé, avec nos vies simples, notre train-train, notre ennui, que nous avions des bonheurs qui ne cherchaient qu’à le rester avant d'être expédiés aux quatre coins du monde et de devenir une bande d’exilés, de réfugiés, d’immigrés, de migrants" écrit l'auteur.

Voici une chanson qui porte le même nom que son roman.

Langue française

Le Prix de la langue française 2016 décerné à Philippe Forest

 

Grand habitué des prix littéraires (Prix Fémina, Prix Décembre, Prix Goncourt de la biographie), l'écrivain français Philippe Forest vient d'en recevoir un nouveau. Il s'est vu décerner le 11 octobre le Prix de la langue française qui récompense une personnalité du monde littéraire, artistique ou scientifique dont "l'oeuvre a contribué de façon importante à illustrer la qualité et la beauté de la langue française".

Enseignant dans des universités britanniques, puis à l'université de Nantes, il publie d'abord de nombreux essais et articles sur la littérature japonaise et les avant-gardes. Remarqué pour son roman autobiographique L'enfant éternel en 1997, il est l'auteur de 7 romans et de 21 essais.

Considéré comme un représentant de l'autofiction, il déclarait en 2008 dans une entrevue à la revue L'en-je lacanien : "J’ai cru très fort malgré tout que les livres pouvaient changer la vie de celui qui les écrivait. J’ai écrit des livres avec la croyance un peu magique que les signes qu’on pouvait arranger sur la page ne répareraient rien du désastre de vivre, mais seraient susceptibles d’exercer quand même une influence sur la vie de celui qui les écrit. Je me demande si ce n’est pas une illusion".

Vous pouvez découvrir son oeuvre en salle H de la Bibliothèque nationale de France.

Photo Catherine Hélie © Éditions Gallimard

Récompenses

Les Prix Jeunesse de la Francophonie 35 < 35 : la première édition

 

Samedi 29 octobre se tenait à Abidjan la cérémonie de remise des Prix Jeunesse de la Francophonie.

Ce concours a pour but de mettre en lumière et de récompenser l'action et le travail de jeunes francophones dans diverses activités : l'entrepreunariat, la culture, l'activisme, les technologies, l'agriculture,...

Les participants ont entre 18 et 35 ans et sont issus de divers pays francophones :  Togo, Bénin, France, Côte d'Ivoire ou Vietnam. Tous les lauréats ont mené un projet innovant et ambitieux malgré leur jeune âge.

Le gagnant du concours est le le Tchadien Didier Lalaye qui a remporté le super prix du jeune francophone de l'année. Il a créé un laboratoire mobile pour le dépistage et le traitement de la bilharziose dans les villages de la région de Torrock au Tchad. Tout se passe par téléphone : un numéro de téléphone est affiché dans les villages, ce qui permet aux parents de téléphoner pour demander un examen de leur enfant. Les équipes se déplacent dans le village et font les prélèvements nécessaires. Les résultats sont communiqués par SMS; les enfants malades recçoivent ensuite leurs médicaments chez eux.

Jusqu'à présent, 1713 enfants ont été dépistés et 432 ont été traités avec succès.

Ci-dessus, Didier Lalaye © L'Obs

Description

Loading  Chargement...

Tip