This is the "Accueil" page of the "Portail Francophonie" guide.
Alternate Page for Screenreader Users
Skip to Page Navigation
Skip to Page Content
Logo de la BnF
Site d'actualité sur la francophonie et les collections francophones à la BnF
mis à jour le : Sep 28, 2016 URL: http://bnf.libguides.com/francophonie Imprimer le guide Mises à jour du flux RSSAlertes par Courriel

Accueil Imprimer la page
  Recherche : 
 

Prix Théâtre RFI

Hakim Bah Source : rfi.fr

A l'occasion du festival Les Francophonies en Limousin à Limoges, le Prix Théâtre RFI a été décerné à Hakim Bah  pour sa pièce "Convulsions", troisième volet d'une trilogie intitulée "Face à la mort" dans laquelle il revisite un épisode de la Tragédie des Atrides, où Atrée et Thyeste assassinent leur demi-frère.

Hakim Bah, est né en 1987 en Guinée. Poète, dramaturge et nouvelliste, il commence à publier en 2012 et est régulièrement invité en résidences d’écriture en France, mais aussi au Burkina Faso, en Guinée et au Maroc. Titulaire d’une licence en ingénierie informatique, Hakim Bah vient d’obtenir en 2016 son Master de mise en scène et dramaturgie à l’Université de Paris-Ouest Nanterre.

Extrait du texte lauréat "Convulsions" lu lors des Francophonies en Limousin 2016.

Pour en savoir plus sur Hakim Bah sur les Francophonies en Limousin et sur RFI

 

Disparition

L'’universitaire, critique littéraire et poète algérien Hamid Nacer- Khodja est décédé... Né en 1953 à Lakhdaria, il exerçait comme enseignant à l’université de Djelfa.

Spécialiste de l’oeuvre du poète algérien Jean Sénac, il était également poète et publia ses premiers écrits dans les années 1970 aux côtés de Youcef Sebti et de Hamid Skif  dans "Anthologie de la nouvelle poésie algérienne" ; un ouvrage dirigé d'ailleurs par Jean Sénac dont Hamid Nacer- Khodja  fut  l’ami et un des légataires universels après son assassinat Alger en 1973.

La presse algérienne lui rend hommage : El Watan , la Tribune et dans Reporters.

Bibliographie sur le site LIMAG.

Salon Livre Paris

Le Maroc sera l'invité d'honneur du salon Livre Paris 2017

 

Abdellah Taïa en 2013. Source : wikipédia

Après la Corée en 2016, c'est le Maroc qui sera le pays invité d'honneur au salon Livre Paris qui se tiendra du 24 au 27 mars 2017.

On ne connaît pas encore la liste des écrivains invités mais c'est sûrement une délégation importante qui sera présente Porte de Versailles. En effet, la littérature marocaine regorge d'écrivains talentueux et très connus en France comme Tahar Ben Jelloun ou Fouad Laroui.

Vous trouverez en salle H de la BnF un fonds d'environ 300 romans et critiques sur la littérature marocaine, vous permettant de découvrir des auteurs incontournables comme Driss Chraïbi ou Abdellatif Laâbi, mais aussi de jeunes romanciers comme Abdellah Taïa ou Sonia Terrab.

La francophonie à la Bibliothèque nationale de France

Les collections de littérature francophone sont présentes :

  • en salles H et I : environ 4 500 ouvrages de littérature, un rayon de littérature de jeunesse
  • en salle V : environ 3 000 ouvrages

Les collections sont constamment actualisées par l'apport de nouveaux livres publiés partout dans le monde. On propose des romans, de la poésie, du théâtre, des oeuvres critiques et des actes de colloques.

Centre de ressources Francophonie

Centre de ressources Francophonie en salle H

 

Le centre de ressources Francophonie installé en salle H permet de découvrir la culture, l’histoire et la géographie des pays francophones sur les cinq continents. Ce centre complète le fonds de littérature francophone et permet de se familiariser avec le quotidien des francophones avant de  lire leurs romans ou leur théâtre.

Comment apprécier la poésie de Vénus Khoury-Gatha sans voir des photographies du Liban ? Comment comprendre Pélagie-la Charrette (prix Goncourt 1979) sans connaître l’histoire du Québec ? Comment vraiment apprécier la langue française sans avoir lu le livre « Lâche-pas la patate ! Mots et expressions francophones » ?

Outre une meilleure connaissance de la littérature, le centre de ressources Francophonie s’adresse aussi à tous ceux qui souhaitent découvrir la diversité de la langue française et des lieux où on la parle : Caraïbes, Maghreb, Suisse, Polynésie... On trouve des livres de cuisine, des guides de voyage, des livres d’histoire ou d’art…

4 postes audiovisuels ont par ailleurs été installés, sur lesquels on peut voir 4 000 films (fictions et documentaires) et écouter 2 000 albums de musique.

Prix des 5 continents de la Francophonie

Les 10 finalistes du Prix révélés

 

Le jury, présidé par le prix Nobel de littérature Jean-Marie Gustave Le Clézio, vient d'annoncer les 10 romans finalistes du Prix des 5 continents de la Francophonie. On retrouve beaucoup d'auteurs remarqués ou déjà distingués par des prix littéraires :

  • Anguille sous roche d’Ali Zamir (Comores) aux éditions Le Tripode, aussi nominé pour le Prix Wepler en France.
  • Confidences de Max Lobe (Cameroun-Suisse) aux Editions Zoé.
  • Le Corps de ma mère de Faouzia Zouari (Tunisie-France) aux éditions Joelle Losfeld.
  • Farö de Marie-Christine Boyer (Canada-Québec) aux éditions Triptyque.
  • Ma Vie entre tes mains de Suzanne Aubry (Canada-Québec) aux éditions Libre expression.
  • Nous dînerons en français d’Albena Dimitrova (Bulgarie) aux éditions Galaade.
  • Soleil de David Bouchet (Sénégal-Canada) aux éditions La peuplade.
  • Vi de Kim Thuy (Vietnam-Canada) aux éditions Libre expression.
  • Villa des femmes de Charif Majdalani (Liban) aux éditions du Seuil. Le livre a déjà reçu le Prix Jean Giono 2015.
  • Vol à vif de Johary Ravaloson (Madagascar) aux éditions Dodo volé, déjà gagnant du Prix Insulaire 2016.

Le lauréat sera connu en décembre 2016. Peut-être aura-t-il eu d'ici là un ou plusieurs autres prix ?

Ci-dessus, Kim Thuy. Source : Université de Montréal

Violence de Mayotte

"Tropique de la violence" remporte le prix Patrimoines

 

L'écrivaine Mauricienne Natacha Appanah (photo ci-contre) a reçu hier le prix Patrimoines pour son roman Tropique de la violence (Gallimard, 2016).

Natacha Appanah est journaliste. Née à l'île Maurice, elle vit en France depuis 1998. Elle publie son premier roman en 2003, Les Rochers de Poudre d'or, qui raconte l'histoire d'émigrés indiens venus à l'île Maurice dans les années 1890 pour remplacer les esclaves dans les champs de canne à sucre. Il est aussitôt salué par la critique, tout comme ses autres romans dont Le Dernier Frère qui reçoit le prix du roman Fnac 2007, le prix des lecteurs de L'Express 2008 et le prix de la Fondation France-Israël.

Tropique de la violence se passe à Mayotte et raconte l'histoire de Moïse, abandonné par sa mère et recueilli par Marie qui l'élève jusqu'à son adolescence. Découvrant à 15 ans ses origines, Moïse se révolte et sombre dans les trafics et la violence...

Ce roman est également en lice pour les prix Goncourt, Médicis, Wepler et Fémina.

Photo Catherine Hélie © Éditions Gallimard

Prix littéraires

Prix littéraires : les premières sélections et les premiers lauréats

 

La sélection pour les prix littéraires français a débuté et comme chaque année, les jurys annoncent les livres qui ont retenu leur attention. Voici un résumé des auteurs francophones en lice :

Tous ces romans sont déjà ou seront très rapidement en salle H de la Bibliothèque nationale de France. N'hésitez pas à venir les lire.

Nous espérons que la liste s'allongera au fur et à mesure de l'annonce des autres sélections. En effet, d'autres listes, dont celle de l'Académie française restent à connaître.

Gaël Faye en 2013. Source wikimédia commons

Cinéma

Festival du film francophone d'Angoulême

 

Le 9ème festival du film francophone d'Angoulême s'est achevé dimanche 28 août après 6 jours de compétition.

Présidé conjointement par Virginie Efira et Gilles Jacob, le jury a primé les films suivants qui gagnent à être vus.

C'est le dessin animé suisse Ma vie de courgette qui a remporté le prix du meilleur film. Ce film de Claude Barras, déjà plusieurs fois primé dans d'autres festivals, raconte l'histoire d'un petit garçon qui perd sa mère et se trouve placé dans un foyer pour orphelins. Il y découvre une bande d'amis et tombe amoureux.

Le film belge Noces reçoit quant à lui les prix du meilleur acteur, Sébastien Houbani, et de la meilleure actrice : Lina El Arabi. Elle incarne une jeune fille qui, aidée de son frère, souhaite garder son enfant. Mais leurs parents s'y opposent.

Deux prix également pour Mauvaises herbes, du Canadien Louis Bélanger : le prix du public et celui du scénario. Dans cette comédie québécoise, deux hommes qui viennent de se rencontrer s'associent dans la production de cannabis.

Lectures "d'ici"

100 livres canadiens qui racontent le monde d'aujourd'hui

 

Si vous cherchez des idées de lecture pour cet été, la revue en ligne québécoise Les libraires publie les incontournables de Radio Canada soit 100 livres qui, selon elle, racontent le mieux le monde actuel. Le panel est en effet eclectique.

On y trouve beaucoup de romans dont, en tête des meilleures ventes et des meilleures critiques, l'incontournable best-seller québécois La femme qui fuit d'Anaïs Barbeau-Lavalette, qui poursuit sa remarquable destinée depuis sa publication en 2015. L'auteure raconte la vie de sa grand-mère qui a abandonné très tôt ses deux enfants pour des raisons mal connues et qui a mené une vie militante.

Mais on notera aussi des biographies et récits historiques comme Elles ont fait l'Amérique de Serge Bouchard qui retrace la vie de15 femmes remarquables et souvent méconnues qui ont façonné le Canada. A noter également On veut votre bien et on l'aura : la dangeureuse efficacité du marketing écrit par un professeur de marketing inquiet des dérives de sa profession. Quelques bandes-dessinées et romans graphiques sont aussi proposés comme les Chroniques de Jérusalem de Guy Delisle.

Un résumé, des critiques et pafrois une possibilité de feuilletage accompagnent chaque livre.

Tout cela semble en effet aider à comprendre le monde actuel.

Anaïs Barbeau-Lavalette © LaPresse.ca

Description

Loading  Chargement...

Tip