This is the "Accueil" page of the "Portail Francophonie" guide.
Alternate Page for Screenreader Users
Skip to Page Navigation
Skip to Page Content
Logo de la BnF
Site d'actualité sur la francophonie et les collections francophones à la BnF
mis à jour le : May 24, 2016 URL: http://bnf.libguides.com/francophonie Imprimer le guide Mises à jour du flux RSSAlertes par Courriel

Accueil Imprimer la page
  Recherche : 
 

Journalisme

Kamel Daoud reçoit le prix Jean-Luc Lagardère du journaliste de l'année

Kamel Daoud en 2015. Source : wikimédia

Le 14 avril, le journaliste et écrivain algérien Kamel Daoud a reçu le prix du journaliste de l'année pour ses chroniques hebdomadaires publiées dans le magazine Le Point. Il avait reçu en 2014 le Prix des cinq continents de la Francophonie et en 2015 le Prix Goncourt du premier roman pour Meursault contre-enquête.

Depuis janvier 2016, il est au coeur d'une polémique suite à ses déclarations dans le journal Le Monde denonçant "dans le monde arabo-musulman, le rapport malade à la femme, au corps et au désir". Un groupe d'intellectuels français l'accuse en suivant de recycler « les clichés orientalistes les plus éculés ». Kamel Daoud décide alors d'arrêter le journalisme, ayant débuté sa carrière, au Quotidien d'Oran.

"Kamel Daoud n'est pas seulement un écrivain et un chroniqueur de talent. Par son indépendance d'esprit, qui lui a valu tant d'ennemis, il est devenu un symbole de la liberté de pensée", a déclaré Laurent Joffrin, président du jury.

La francophonie à la Bibliothèque nationale de France

Les collections de littérature francophone sont présentes :

  • en salles H et I : environ 4 500 ouvrages de littérature, un rayon de littérature de jeunesse
  • en salle V : environ 3 000 ouvrages

Les collections sont constamment actualisées par l'apport de nouveaux livres publiés partout dans le monde. On propose des romans, de la poésie, du théâtre, des oeuvres critiques et des actes de colloques.

Centre de ressources Francophonie

Centre de ressources Francophonie en salle H

 

Le centre de ressources Francophonie installé en salle H permet de découvrir la culture, l’histoire et la géographie des pays francophones sur les cinq continents. Ce centre complète le fonds de littérature francophone et permet de se familiariser avec le quotidien des francophones avant de  lire leurs romans ou leur théâtre.

Comment apprécier la poésie de Vénus Khoury-Gatha sans voir des photographies du Liban ? Comment comprendre Pélagie-la Charrette (prix Goncourt 1979) sans connaître l’histoire du Québec ? Comment vraiment apprécier la langue française sans avoir lu le livre « Lâche-pas la patate ! Mots et expressions francophones » ?

Outre une meilleure connaissance de la littérature, le centre de ressources Francophonie s’adresse aussi à tous ceux qui souhaitent découvrir la diversité de la langue française et des lieux où on la parle : Caraïbes, Maghreb, Suisse, Polynésie... On trouve des livres de cuisine, des guides de voyage, des livres d’histoire ou d’art…

4 postes audiovisuels ont par ailleurs été installés, sur lesquels on peut voir 4 000 films (fictions et documentaires) et écouter 2 000 albums de musique.

Bibliothèques

La BnF fait un don de 20 000 ouvrages à la Bibliothèque nationale de Côte d'Ivoire

Le 18 mai 2016 à Abidjan, la BnF a remis un don de 20 000 livres pour enfants à la Bibliothèque nationale de Côte d'Ivoire, en présence des représentants du Ministère de la Culture de Côte d’Ivoire. Ce don intervient trois ans après la création d’un Espace français dans cette institution.

Il se compose de livres en double exemplaire entrés dans les collections depuis 2009 n’ayant pas vocation à être conservés, ainsi que des notices bibliographiques décrivant chaque volume, complétées par des données critiques.
Cette opération a reçu le soutien logistique de l’Institut français à Abidjan et de l’ONG franco-ivoirienne Cœur de France - Cœur d’Afrique.
La BNCI place le public jeunesse au cœur de sa politique d’accès à la culture pour tous. La collaboration entre les deux partenaires se prolongera dans les prochains mois par des transferts de compétences en matière de littérature jeunesse.

Ci-contre, le logo de la Bibliothèque nationale de Côte d'Ivoire (BNCI)

Cinéma francophone à la Bibliothèque nationale de France

 

L'ouverture de l'édition 2016 du Festival de Cannes est l'occasion de venir découvrir les nombreux films et documentaires à la Bibliothèque nationale de France, consultables sur les postes audiovisuels des salles de lecture du Haut de Jardin... 
Concernant la Francophonie, un choix de plus de 80 documents sur le cinéma africain vous est proposé...ils sont regroupés sous le dossier intitulé  "50 ans d'Afrique"....

  Vous pourrez consulter des documentaires sur le sculpteur Ousmane Sow, des entretiens avec l'écrivain Ahmadou Kourouma, avec Léopold Sédar Senghor ou des films de fiction comme "Little Senegal" de Rachid Bouchareb ; "Bamako", d’Abderrahmane Sissako ou encore "La noire de…" de Sembène Ousmane.

  Concernant le cinéma francophone en dehors de la BnF, l'Organisation Internationale de la Francophonie propose un fonds de financement des créations cinématographiques et audiovisuelles des pays francophones du Sud. Le Fonds Image de la Francophonie, successeur du Fonds francophone de production audiovisuelle du Sud (créé en 1988) est l’un des « outils » de l’OIF pour accompagner les professionnels de l’audiovisuel des pays francophones concernés dans l’écriture, la production et la distribution de leurs créations. L'OIF participe également à la promotion de ces oeuvres dans les festivals.    

  Par ailleurs, l'Institut français participe à la diffusion de films en organisant des journées du film francophone, dans les différents instituts français dans le monde et par l'aide aux cinémas du monde.  Grâce à ce soutien, 8 longs-métrages de fiction et 2 documentaires ont été sélectionnés pour participer au Festival de Cannes 2016. Vous pouvez visionner plus de 3500 films via le catalogue en ligne sur le site de l'Institut français.  

Site Institut français

Page Facebook Institut français

TV5 Monde propose également de télécharger légalement une large sélection de films provenant des cinémas francophones.

Site TV5 Monde                                                               

Enfin, il existe de nombreux festivals de cinémas francophones à travers le monde tels que le Rendez-vous du cinéma québécois et francophone de Vancouver, au Canada, le French Film Festival UK, à Edimbourg en Ecosse, le Festival international du cinéma francophone en Acadie ou encore les Rencontres du Cinéma francophone en Beaujolais.

Site du French Film Festival UK

Site du Festival international du cinéma francophone en Acadie

site des Rencontres du Cinéma francophone

Site du Festival Cinémas d'Afrique

Prix de la BnF

Jean Echenoz reçoit le prix de la BnF 2016

Source : Editions de Minuit

L'écrivain français Jean Echenoz a reçu le prix de la Bibliothèque nationale de France le 18 mars.

Après Michel Houellebecq lauréat en 2015,le jury a récompensé l'auteur de 14 pour l'ensemble de son oeuvre, commencée en 1979 avec Le méridien de Greenwich. Il reçoit le prix Médicis en 1983 pour Cheerokee et le prix Goncourt pour Je m'en vais (1999).

Pour Bruno Racine, président de la BnF et du jury qui a choisi le lauréat : « Le prix couronne un écrivain dont l’oeuvre considérable emprunte au roman traditionnel son sens de l’intrigue, parfois rocambolesque, tout en détournant ses codes, de manière souvent jubilatoire comme l’illustre son dernier roman Envoyée spéciale (2016) ».

Vous pouvez lire ses livres en salle H de la Bibliothèque nationale de France.

Le prix de la BnF récompense un auteur vivant de langue française pour l’ensemble de son oeuvre, quelle que soit sa discipline. Il est doté d’un montant de 10 000 euros remis par un jury comprenant Bruno Racine, Jean-Claude Meyer, Laure Adler, Christine Albanel, Antonin Baudry, Frédéric Beigbeder, Jérôme Clément, Antoine Compagnon, Cécile Guilbert et Elizabeth Quin.

Commémoration

10 mai : journée nationale des mémoires de la traite, de l’esclavage et leur abolition

 

Depuis le 10 mai 2006, en France, on commémore la traite des esclaves et l'abolition de l'esclavage.

Une première fois aboli en 1794, puis rétabli en 1802 par Napoléon Ier, l'esclavage est définitivement supprimé en 1848 par Victor Schœlcher. Mais il fallut attendre 2006 et la loi Taubira pour qu'il soit considéré comme un crime contre l'humanité.

Maryse Condé, l'écrivaine guadeloupéenne, a été présidente entre 2004 et 2008 du Comité pour la mémoire de l’esclavage. Elle traite dans plusieurs de ses ouvrages, dont Ségou et Moi, Tituba, sorcière de Salem, de l'esclavage et de la traite négrière. Elle accorde ce jour, une entrevue à RFI, dans laquelle elle explique la portée de cette journée nationale et l'importance d'étudier ce pan de l'histoire dans les écoles.

 

Maryse Condé en 2008. Source : Wikipédia

Description

Loading  Chargement...

Tip