Aller au contenu principal

Portail Francophonie

Site d'actualité sur la francophonie et les collections francophones à la BnF

Europe

"C’est comme si le français me conduisait comme un dauphin, que je tenais une de ses nageoires et que je le suivais dans l’eau, en apnée" Eugène Savitzkaya

Entretien avec Eugène Savitzkaya

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La revue En attendant Nadeau, en partenariat avec Ballast, publie une très intéressante interview d'Eugène Savitzkaya, le grand écrivain et poète belge, à retrouver en salle H de la Bibliothèque nationale de France, à la cote BE84 SAVI.

"... Les mots français m’énervent. Pour me délasser – ou m’énerver davantage – j’ouvre le dictionnaire. Dès que les pages sont ouvertes, je suis absorbé par les mots, leur origine, la manière dont ils ont évolué… Mais il faut faire attention. À petite dose, sinon la folie me guette..."

L'Europe francophone

Après l’Amérique en 2019, l’Afrique en 2020, les îles en 2021, c’est l’Europe francophone qui est mise à l’honneur de la Semaine de la langue française et de la francophonie 2022.

Découvrez ce billet qui fait le point sur le nombre de locuteurs francophones vivant au sein des pays membres de l’UE.

Et pour mieux connaître L'Union Européenne, rendez-vous sur le portail Europe de la Bibliothèque nationale de France.

 

Cingria en kaléidoscope

Rencontre avec Océane Guillemin (Centre des littératures en Suisse romande, UNIL) et Alice Bottarelli (Section de français, UNIL) au sujet de Cingria. L’Extincteur et l’Incendiaire, un album iconographique consacré à l'œuvre de Charles-Albert Cingria (1883-1954).

Retrouvez cette étude sur le grand auteur suisse en salle V de la Bibliothèque nationale de France.

Le grand prix du Festival international Lucian Blaga à Yves Namur

Yves Namur, poète et éditeur (il anime les éditions du Taillis pré), secrétaire de l’Académie royale de langue et de littérature françaises de Belgique, a reçu le prix du Festival international Lucian Blaga pour l'ensemble de son oeuvre.

Ce prix, décerné en Roumanie dans la ville de Cluj-Napoca, est un hommage au grand poète Lucien Blaga.

  • Lire la nouvelle dans la revue d'actualité littéraire belge Le Carnet les instants
  • Découvrir les deux derniers livres de Yves Namur à la Bibliothèque nationale de France (en salle H, à la cote BE84 NAMU) :

N'être que ça (éditions Lettres vives, 2021)

- Dis-moi quelque chose (éditions Arfuyen, 2021).

 

Le prix du roman d’écologie 2022 à Antoine Desjardins

Le prix du roman d’écologie 2022 a été décerné à Antoine Desjardins pour Indice des feux, aux éditions La Peuplade, un ensemble de sept nouvelles dont les personnages sont confrontés aux annonces en chaîne de l’effondrement des équilibres du monde.

Le roman explore le nuancier du décalage ressenti entre l’impuissance de nos vies prosaïques et l’ampleur du désastre écologique.

Antoine Desjardins est un jeune écrivain québécois, né en 1989. Indice des feux est son premier roman.

Fondé en 2018 par Lucile Schmid, le Prix du roman d’écologie récompense un roman francophone dont l’intrigue consacre une part substantielle aux questions écologiques. La Bibliothèque Nationale de France en est partenaire depuis 2019.

Les autres romans finalistes du prix écologie à la BNF :

  • Climax, de Thomas B. Reverdy, aux éditions Flammarion
  • Mohican, d’Éric Fottorino, aux éditions Gallimard
  • Plasmas, de Céline Minard, aux éditions Rivages 
  • Pleine Terre, de Corinne Royer, aux éditions Actes Sud 
  • Les printemps sauvages, de Douna Loup, aux éditions Zoé

Marianne Van Hirtum rééditée

La grande et méconnue poétesse belge Marianne Van Hirtum (1925-1988) vient d'être rééditée aux éditions l'Arbre de Diane.


Née en 1928 près de Namur, Marianne van Hirtum s’installe à Paris en 1956 où elle fait deux rencontres capitales : André Breton et Jean Paulhan, qui publie un recueil de ses poèmes chez Gallimard (Les insolites). Elle rejoint brièvement le groupe surréaliste et participe à l’Exposition internationale du surréalisme en 1959, avant de poursuivre sa vie créatrice à l’écart des milieux littéraires. 

Une excellente présentation bio-bliographique ici.

                                                                                                                                                                                                                                                                                Marianne Van Hirtum (DR)

« Aller dans la vigueur de la nuit
s'accrochant aux hampes des enfants-navires :
le cerne des yeux s'agrandit d'ombre blanche
alors que sans mesure sauvage
la bête aveugle pose sa tête au nord du lit.

Nous eûmes des vents clairs tout au long du voyage :
pas encore un seul qui en est revenu
à peine celui-ci au long regard de pervenche qui s'éventaille,
brille sur la main qui ne parle que bleu
ce regard qui prend à la gorge la Reine sans défaut.

Mais devenir les enfants du pire !
Alors que la grande porte du jamais permis
sur un signal de regard tendre
s'abat sur nos coeurs - ténébreuse et folle ! »   

Un extrait de La Nuit mathématique, publié chez Rougerie en 1977, qui constitue une sorte d'anthologie de ses poèmes de jeunesse.
Une grande écrivaine à redécouvrir en salle H, à la cote BE84 VANH.