Aller au contenu principal

Portail Francophonie

Site d'actualité sur la francophonie et les collections francophones à la BnF

Asie / Pacifique / Océan Indien

"Malcolm de Chazal, le mage de l'île Maurice"

Un très beau documentaire, qui retrace le parcours de Malcolm de Chazal, écrivain et penseur majeur de l’île Maurice ; ou comment rendre sensible, dans les lieux mêmes où il les eut, les révélations de ce penseur des correspondances (émission « Invitation au voyage », diffusée sur Arte le 21 avril 2022).

Ainsi de la révélation de la fleur, qu’il eut dans le jardin botanique de Curepipe, et qu’il décrit en ces termes dans son Autobiographie spirituelle : « Désormais, alors que je n’étais rien pour les hommes, pour la fleur J’ÉTAIS QUELQU’UN, puisque la fleur prenait compte de moi. C’est alors que tout s’éclaire. Le paysage à Maurice n’était plus étriqué, seuls les hommes l’étaient. Une nouvelle perspective s’ouvrait devant moi ».

Une excellente occasion de redécouvrir son œuvre en salle H, à la cote IND84 CHAZ.

Boris Gamaleya, une poétique du marronnage

Depuis sa mort à l'été 2019, Boris Gamaleya est à l'honneur et son œuvre célébrée sur l'île de La Réunion, où ses cendres ont été rapatriées à l'automne 2021.
Une décade de lectures et d'expositions a été organisée à Saint Denis de La Réunion à cette occasion et un colloque se prépare pour la fin de cette année sur le thème « Boris Gamaleya, poète indianocéanique de l’univers ».

Qui était cet écrivain exilé ? Un inventeur. L'inventeur du rythme de Vali pour une reine morte, publié à compte d'auteur en 1973, et qui révolutionna la littérature réunionnaise.
Boris Gamaleya a écrit ce grand poème depuis la France, où l'ordonnance Debré l'a contraint à s'installer en 1961, en tant que fonctionnaire réfractaire à la politique de la Métropole. En même temps qu'un chant de déploration, Vali pour une reine morte est l'invention d'une légende et le renouvellement d'une forme de marronnage intellectuel et artistique.

Suivront d'autres grandes oeuvres, comme Le Fanjan des Pensées (1987), Piton la nuit (1992) et Jets d'aile - Vent des origines (2005), pour n'en citer que quelques-unes.

Une biobibliographie complète est accessible sur le site internet dédié à l'auteur.

Boris Gamaleya sur le site île en île

(photo © Thomas C. Spear)

Danyel Waro, «le meilleur chanteur français du monde»

Lorsqu'on sait le rôle qu'ont joué les traductions du grec ancien dans la constitution du français moderne, le geste de Danyel Waro, poète et chanteur réunionnais, qui vient de traduire Sophocle en créole, permettant le rapprochement entre le choeur de la tragédie antique et le Maloya, a quelque chose de renversant.

Il s'explique ici au micro de France Culture.