Skip to main content

Portail Francophonie

Site d'actualité sur la francophonie et les collections francophones à la BnF

Accueil

La bibliothèque parlante 26 - 27 mai à la BnF

Le festival "La bibliothèque parlante" les 26 et 27 mai met à l'honneur des lectures de textes avec notamment ...

Des acteurs de la Comédie française liront des extraits de Mémoires de Maigret de Georges Simenon (photo) le samedi à 14h (payant)

Anna Mouglalis lira un extrait d'Anguille sous roche d'Ali Zamir (photo) le dimanche à 16h (payant)

Eric Ruf lira un extrait de Zabor ou les psaumes de Kamel Daoud (photo) le samedi à18h (payant)

François Cheng sera invité le dimanche à 17h (gratuit)

Nouveau journal

Un nouveau journal vient de voir le jour. Il s'agit du Journal des Français à l'étranger, qui concerne potentiellement 3,4 millions de lecteurs, autant que d'expatriés. Le premier numéro est paru en mars 2018, au prix de 5 €. Son fondateur est Jean-Pierre Pont, député LREM du Pas de Calais qui déclare vouloir "construire une véritable bible de la mobilité internationale".

Le journal est disponible en kiosques (gares, aéroports...) ou sur la plateforme lekiosk.

5e édition du prix Théâtre RFI

Pour sa cinquième édition le prix Théâtre RFI lance un appel à écriture pour découvrir de nouveaux jeunes auteurs âgés de 18 à 46 ans du monde francophone.

©rfi

Organisé en partenariat avec l’Institut Français, le Centre Dramatique National de Normandie-Rouen, la SACD, le Festival des Francophonies en Limousin, le théâtre de l’Aquarium et RFI, ce prix a pour objectif de promouvoir la richesse des écritures dramatiques contemporaines francophones et de favoriser le développement de carrière des jeunes auteurs écrivant en français.
Le lauréat recevra "un soutien professionnel et une exposition médiatique à travers une résidence de création scénique sur le texte lauréat au Centre Dramatique National de Normandie-Rouen, une dotation financière attribuée par la SACD ; l'organisation d'une résidence d’écriture en France, à la Maison des Auteurs de Limoges et/ou au Théâtre de l’Aquarium, financée par l'Institut français; ainsi qu’une promotion du texte et une mise en ondes sur les antennes de RFI."

Ananda Devi et Mohamed Mbougar Sarr primés à Saint-Malo

L'auteure mauricienne a reçu pour son roman Manger l'autre, le prix Ouest-France Etonnants voyageurs 2018 le dimanche 20 mai, lors du festival éponyme de Saint-Malo.

Ce roman raconte l'histoire d'une jeune adolescente obèse, mal dans sa peau, raillée par les camarades de son âge.

"Dans ce livre, il s’agit de l’enfermement ultime, dans son propre corps. Un corps qui est à la fois divinité et malédiction. Et plus encore, c’est dans la tête que l’enfermement se situe, dans un jeu permanent à travers le regard que l’héroïne porte sur elle et le regard de l’autre", déclarait l'écrivaine début 2018.

 

 

Le prix Littérature-Monde 2018 a été attribué le 15 mai, à Mohamed Mbougar Sarr pour Silence du chœur publié en 2017 chez Présence africaine. Dans la catégorie étranger, la récompense est revenue à Einar Már Gudmundsson pour Les Rois d'Islande paru chez Zulma.
Mohamed Mbougar Sarr, écrivain sénégalais de 27 ans, a déjà reçu le prix Ahmadou Kourouma et le Grand Prix du Roman métis en 2015 pour son premier roman Terre ceinte. L'auteur vient de publier en avril De purs hommes, chez Philippe Rey.
Dans son roman Silence du chœur (déjà lauréat du prix de la Porte dorée 2018), il raconte la vie de 72 immigrés arrivant dans un village sicilien. Il montre comment ces jeunes hommes sont accueillis, mais surtout comment ils ont changé le quotidien de cette petite ville. Pour écrire ce livre, il est lui-même allé en Sicile, observant ces migrants et parlant avec eux. 

Etonnants voyageurs

Le festival Étonnants Voyageurs se tiendra à Saint-Malo pour une 29ème édition du samedi 19 au lundi 21 mai 2018, en présence de plus de 250 écrivains du monde entier.

Le thème sera cette année "Refaire le monde".

© A Storm in the Rocky Mountains - Mt. Rosalie, 1866 (oil on canvas), Bierstadt, Albert (1830-1902) / Bridgeman Images

Parmi les sous-thème abordé, figure La francophonie aujourd'hui ? avec des rencontres, des invités, des projections de films pour réfléchir à la notion de communauté francophone.

Par ailleurs, le festival accueillera cette année les Assises du livre en français, annoncé par Emmanuel Macron dans son discours du 20 mars. « le discours du président de la République nous a stupéfiés dans le bon sens du terme car il a fait le point sur l’état de la francophonie aujourd’hui et en a ouvert une porte après des années d’indifférences. Ce sera donc l’acte 1 d’une première réflexion sur les pistes à creuser. On pourrait ensuite imaginer un acte deux qui pourrait être une grande manifestation populaire de la francophonie chaque année dans un pays différent », a déclaré Michel Le Bris, le fondateur du festival.

Enfin, le prix littérature-monde (en français) récompensera l'un des auteurs suivants : 

  • Hubert HADDAD, Casting sauvage (Zulma)
  • Yanick LAHENS, Douces déroutes (Sabine Wespieser)
  • Wilfried N’SONDÉ, Un océan, deux mers, trois continents (Actes Sud)
  • Guillaume POIX, Les fils conducteurs (Verticales)
  • Mohamed Mbougar SARR, Silence du chœur (Présence africaine)
  • Pierre SAUTREUIL, Les guerres perdues de Youri Beliaev (Grasset)

Rappelons que le festival accueille en moyenne 60 000 visiteurs chaque année.

Grogne dans les lycées français de l'étranger

Les parents d'élèves des lycées français de l'étranger sont en colère.

En effet, depuis septembre 2017, le gouvernement a effectué des coupes budgétaires dans ces lycées, il a augmenté les frais de scolarité, réduit le nombre de postes de professeurs titulaires et a déconventionné certains établissements à gestion directe de l'AEFE (L'Agence pour l'enseignement français à l'étranger).

En effet, tous les établissements français à l'étranger n'ont pas le même statut :

  • 74 EGD (établissements à gestion directe de l'AEFE) sous la tutelle du Ministère de l'Éducation Nationale. Ils ont un quota minimum de 50% d'enseignants titulaires
  • 153 établissements conventionnés, c'est-à-dire qu'ils ont signé une convention administrative, financière et pédagogique avec l'AEFE. Ils sont gérés par des associations de parents d'élèves et relèvent du droit privé local
  • 265 lycées et collèges "partenaires", les plus nombreux regroupés sous le statut de la MLF (Mission Laïque Française) et qui accueillent plus de 60 000 élèves. Ils sont aussi gérés par des associations de parents d'élèves et relèvent du droit privé local

En réponse, un collectif est né, qui regroupe les revendications des parents d'élèves, tous types d'établissements confondus.

Emmanuel Macron avait cependant annoncé dans son discours du 20 mars 2018 (voir article plus bas), "vouloir dynamiser et consolider" les établissements français de l'étranger qui scolarisent 350 000 élèves et sont un pilier de l'apprentissage du français dans le monde.

Ci-dessus, le lycée français La Pérouse de San Francisco. Source : wikipedia

Coopération franco-américaine

À l’occasion de la visite d’État du président Emmanuel Macron aux États-Unis, la Bibliothèque nationale de France (représentée par sa présidente Laurence Engel), la Bibliothèque du Congrès et les Archives nationales américaines ont signé un accord de partenariat pour la création de la bibliothèque numérique « La France en Amérique », consacrée aux relations historiques franco-américaines.

Grâce à un accès en ligne direct à des ouvrages, des cartes, des gravures et beaucoup d’autres documents, la bibliothèque numérique présentera les relations culturelles et historiques entre la France et l’Amérique du Nord, et plus spécifiquement les États-Unis, entre le 16ème et le 19ème siècle.

Ce projet réactualise une précédente initiative intitulée “France in America, La France en Amérique”, lancée en 2006.

La France en Amérique viendra compléter la collection numérique de la BnF Patrimoines Partagés qui comprend déjà “France-Pologne” et “Bibliothèques d’Orient” auquelles participent d’ailleurs de prestigieuses institutions américaines comme la New York Public Library et la Harvard University Library.

“La Bibliothèque du Congrès se réjouit de poursuivre cette entreprise avec la Bibliothèque nationale de France afin de collecter, conserver et disséminer ce riche héritage culturel franco-américain. Ensemble, nous possédons une collection significative, qui témoigne de ces relations historiques anciennes, et des documents qui sont l’expression et la célébration de cet héritage” a declaré Carla Hayden, bibliothécaire du Congrès. “Les Archives nationales sont honorées de pouvoir mettre en avant les liens historiques majeurs entre nos deux nations à travers le partage de documents uniques relatifs à ce passé commun et sa participation à un passionnant projet international” a declaré l’archiviste des États-Unis, David Ferriero.

Ci-dessus, la Bibliothèque du Congrès à Washington. Source : Wikipedia

Bibliothèque diplomatique numérique

Dans le cadre d'une coopération entre la BnF et ministère de l’Europe et des Affaires étrangères (MEAE), la Bibliothèque diplomatique numérique du ministère de l’Europe et des Affaires étrangères a été lancée le 12 mars 2018.

La bibliothèque est constituée de plusieurs milliers de documents numérisés isus du ministère et de Gallica (la bibliothèque numérique de la Bnf). Ces documents concernent l'histoire diplomatique de la France. On y trouvera par exemple des traités, des accords, des conventions, des informations sur les protectorats et mandats français, ainsi que des publications officielles étrangères et intergouvernementales. Elle sera enrichie régulièrement.

Le lancement de la « bibliothèque diplomatique numérique » constitue le cinquième partenariat « Gallica marque blanche » entre la BnF et une institution française.

La « bibliothèque diplomatique numérique » s’inscrit dans le cadre d’une coopération plus large entre le ministère de l’Europe et des affaires étrangères et la BnF. Le Quai d’Orsay est un pôle documentaire associé de la BnF depuis 2009.

Les ambassadeurs japonais en France / Atelier Nadar. 1900. Département des Estampes et de la photographie, BnF

Les accents du français

 

Chaque langue a un parler standard, une prononciation jugée parfaite.

En France, on dit souvent que c’est la Touraine et plus particulièrement Tours qui est le berceau du bon accent français. En résumé, l’accent de Tours, ce serait, historiquement, le non-accent. En fait, il semblerait que ce soit plutôt l'accent parisien normalisé (pas l'accent "titi") qui soit actuellement la norme.

Mais cela n'est pas si simple et les linguistes se sont penchés sur la question. Car pour les Français du sud, l'accent de Paris, c'est l'accent pointu du nord !

"Que Paris ait aussi son accent, il faut le concéder. On ne doit pas oublier en effet que ce mot désigne toujours, dans l'esprit de celui qui l'emploie, une particularité à laquelle il n'est pas accoutumé : ainsi toute langue a son accent", écrivait l'abbé Rousselot dans Précis de prononciation française, en 1902.

Et quid du français hors de France ? Quid de l'accent belge ? Québécois ? Ivoirien ? Ou plutôt des accents belges, québécois ou ivoiriens car ils fluctuent eux aussi en fonction des régions et de la langue maternelle du locuteur.

Si vous voulez en savoir plus, lisez donc l'article "Parler avec l'accent" sur le blog Gallica.

La chanteuse et actrice Arletty célèbre pour son accent parisien

Discours d'Emmanuel Macron sur la francophonie

Le président français a présenté mardi 20 mars, 33 propositions « pour la promotion de la langue française et du plurilinguisme », lors de son discours à l'Institut de France.

Parmi les annonces les plus importantes, on retiendra :

  • le doublement du nombre d'élèves dans les lycées français à l'étranger, qui accueillent actuellement près de 350 000 jeunes dans 500 établissements à travers le monde
  • l'apprentissage du français à destination des réfugiés sera renforcé. Les heures allouées seront portées de 250 heures par personne  à 400 heures
  • des Etats généraux de l’édition en français seront organisés à Saint-Malo, lors du festival Etonnants Voyageurs. "Il faut favoriser les cessions de droit du français au français. Il subsiste trop de problèmes de prix du livre et de droits pour accéder aux livres en français", a déclaré Emmanuel Macron
  • développer l'audience de France Medias Monde (France 24, RFI, Monte Carlo Doualiya (MCD), une partie de TV5 Monde), en la portant de 135 millions de personnes à 250 millions. "Je souhaite que les médias réfléchissent davantage à l’exposition à l’international", a annoncé le président français
  • le château de Villers-Cotterêts deviendra, après travaux et aménagements "un laboratoire de la francophonie"

Le château de Villers-Cotterêts © All Free Photos