Skip to main content

Portail Francophonie

Site d'actualité sur la francophonie et les collections francophones à la BnF

Amériques

Francophonie des Amériques

Le Centre de la francophonie des Amériques a été créé en 2008 par le gouvernement du Québec afin d'informer et d'animer la communauté des 33 millions de francophones du continent américain (y compris l'Amérique du sud et les Caraïbes). Formations, artistes en résidence, forums francophones, signalement de publications, universités d'été...

Leur site Internet est une mine d'informations, de chiffres et de statistiques sur le sujet.

Lectures de vacances

A l'approche des vacances, le journal Le Devoir nous conseille "Vingt-cinq livres coups de cœur pour l'été".

On y trouve 11 livres québécois dont : Les querelleurs, de France Théoret, (éditions La Peuplade, Chicoutimi, 2018, 152 pages).

Ce livre raconte l'histoire d'un éditeur qui a la certitude d’avoir fait l’histoire et d'un écrivain qui surjoue son importance. Les deux s’affrontent sur fond de réédition.

France Théoret

Ce que Fabien Deglise (critique au Devoir) en a dit : « Chronique fine et caustique d’un combat de coqs en terrain judiciaire, le livre dresse le portrait délicieusement vitriolique de la suffisance, des manipulations et des jeux de domination, très mâles, dont aime se gausser un certain pan lettré du féminisme auquel l’auteure revendique depuis des années une appartenance. »

Parmi les 14 titres étrangers, citons : Voleur, espion et assassin du russe Iouri Bouïda, ou Mon frère du français Daniel Pennac.

Idées de lecture à la BnF

Chronologie du Québec depuis 1534

Jean Provencher

Franco-Amérique

Dean Louder et Éric Waddell

Au péril de la mer

Dominique Fortier

L'année la plus longue

Daniel Grenier

Six degrés de liberté

Nicolas Dickner

Prix des libraires du Québec

Les prix des libraires du Québec ont été dévoilés mercredi 9 mai 2018.

Les six lauréats sont les suivants :

  • Prix du roman québécois à Christophe Bernard pour La Bête creuse (Le Quartanier). Il s'agit du premier roman de ce traducteur reconnu. Christophe Bernard a reçu 10 000 dollars canadiens (soit 6 500 euros) de la part de L’Association des libraires du Québec (ALQ).
  • Prix du roman hors Québec au Suédois Jonas Gardell pour N'essuie jamais de larmes sans gants (traduction en français chez Gaïa)
  • Prix de la bande-dessinée québécoise à Julie Rocheleau (dessins) et Véronique Cazot (texte) pour Betty Boob (Casterman)
  • Prix de la bande-dessinée hors Québec à Bastien Vivès pour Une soeur (Casterman)
  • Prix de la poésie québécoise à René Lapierre pour Les adieux (Les herbes rouges)
  • Prix de l'essai québécois à Jonathan Durand Folco pour A nous la ville : traité de municipalisme (Ecosociété)
  • Prix Jeunesse : voir ici les 6 Prix !

Coopération franco-américaine

À l’occasion de la visite d’État du président Emmanuel Macron aux États-Unis, la Bibliothèque nationale de France (représentée par sa présidente Laurence Engel), la Bibliothèque du Congrès et les Archives nationales américaines ont signé un accord de partenariat pour la création de la bibliothèque numérique « La France en Amérique », consacrée aux relations historiques franco-américaines.

Grâce à un accès en ligne direct à des ouvrages, des cartes, des gravures et beaucoup d’autres documents, la bibliothèque numérique présentera les relations culturelles et historiques entre la France et l’Amérique du Nord, et plus spécifiquement les États-Unis, entre le 16ème et le 19ème siècle.

Ce projet réactualise une précédente initiative intitulée “France in America, La France en Amérique”, lancée en 2006.

La France en Amérique viendra compléter la collection numérique de la BnF Patrimoines Partagés qui comprend déjà “France-Pologne” et “Bibliothèques d’Orient” auquelles participent d’ailleurs de prestigieuses institutions américaines comme la New York Public Library et la Harvard University Library.

“La Bibliothèque du Congrès se réjouit de poursuivre cette entreprise avec la Bibliothèque nationale de France afin de collecter, conserver et disséminer ce riche héritage culturel franco-américain. Ensemble, nous possédons une collection significative, qui témoigne de ces relations historiques anciennes, et des documents qui sont l’expression et la célébration de cet héritage” a declaré Carla Hayden, bibliothécaire du Congrès. “Les Archives nationales sont honorées de pouvoir mettre en avant les liens historiques majeurs entre nos deux nations à travers le partage de documents uniques relatifs à ce passé commun et sa participation à un passionnant projet international” a declaré l’archiviste des États-Unis, David Ferriero.

Ci-dessus, la Bibliothèque du Congrès à Washington. Source : Wikipedia

Tricentaire de la fondation de la Nouvelle-Orléans

La Nouvelle-Orléans fête en 2018 les 300 ans de sa fondation.

Né à Montréal, alors colonie française, Jean-Baptiste Le Moyne, Sieur de Bienville, fonde en 1718 la Nouvelle-Orléans, nommée ainsi en l'honneur du régent Philippe, duc d'Orléans. La ville devient un bourg commercial exportant vers l'Europe des peaux et fourrures fournies par les Amérindiens ainsi que du tabac.

Elle compte 4 900 habitants en 1785 et le français est alors la langue officielle.

Cédée à l'Espagne puis reprise par la France, la ville est définitivement vendue aux États-Unis, avec la Louisiane, par Napoléon Bonaparte en 1803.

La culture française peut encore se lire dans l'architecture, la gastronomie ou dans la langue. Une petite communauté de francophone, les Cajuns, y parle un français aux nombreux régionalismes.

Pour fêter cet anniversaire, la ville organise de nombreuses festivités, outre le fameux carnaval qui se tient chaque année : des concerts, un french film festival, et même une "Tricentennial Fête des Fromages" en novembre.

Le consulat de France à la Nouvelle-Orléans organise tout au long de l'année des célébrations.

La cathédrale Saint Louis, construite à partir de 1789 par les Français. Source wikimedia commons

Visite enrichie de Québec

Ville de Québec : l'autre visite est un web-documentaire produit par la chaîne de télévision TV5 Monde.

Cette vidéo nous fait découvrir la ville par les écrivains qui l'ont fait vivre : de Jacques Cartier ou Samuel Champlain pour les plus anciens à Robert Lepage, en passant par Félix Leclerc ou Anne Hébert.

Sur des images tournées à notre époque dans les endroits décrits, nous entendons le texte lu et revivons les grandes heures de la littérature québécoise. Une carte permet également de se situer dans la plus vieille ville d’Amérique du Nord.

Le web-documentaire nous offre aussi quelques portraits de Québécois, passionnés ou simples passants qui racontent leur ville.

Dans la même série, on peut aussi vivre le festival de la chanson de Tadoussac, toujours au Québec, ou changer de continent et découvrir la Grand-Place de Bruxelles, ou regarder "De l'amour au Rwanda".