Skip to main content

Portail Francophonie

Site d'actualité sur la francophonie et les collections francophones à la BnF

Caraïbes

Caraïbes, la Méditerranée du Nouveau Monde ?

France Culture propose quatre podcasts d'émissions sur le thème : Caraïbes, la « Méditerranée du Nouveau Monde » ?

Les Bras de la Liberté à Schoelcher en Martinique. Réalisé par Hector Charpentier © www.hectorcharpentier.com

Quatre émissions de 58 minutes qui aident à mieux connaître l'histoire et la culture de ces îles liées par la créolité, qu'elles soient francophones, hispanophones ou anglophones. Voici les titres :

  • Saint Martin, Guadeloupe, Haïti : les naufragés du dérèglement climatique
  • Entre héritage colonial et rêve d’émancipation : des îles sous influences
  • Des économies insulaires sous perfusion
  • Les Caraïbes, matrice d’une culture-monde

L'émission Cultures Monde dont sont issues ces podcasts, est animée par Florian Delorme. Il reçoit des politologues, des géographes, des professeurs de littérature afin d'éclairer les aspects abordés.

Idées de lecture à la BnF

L'ange du patriarche

Kettly Mars

Douces déroutes

Yanick Lahens

Cyparis, le prisonnier de Saint-Pierre

Lucas Vallerie

Vieux-Bourg en Guadeloupe. Les racines de la mémoire

Catherine Plonquet

A l'aube des traversées

Makenzy Orcel

Livres en folie à Haïti

Livres en Folie est le nom du salon du livre de Port-au-Prince.

La 24ème édition a duré deux jours (31 mai - 1er juin 2018) et a attiré, comme les années précédentes, un grand nombre de visiteurs (ils étaient 17 000 en 2017). Beaucoup de livres sont disponibles et qui plus est, à prix réduits (- 40 %).

Créé en 1995 et coorganisé par le Ministère de la Culture et de la Communication, l'événement a pour objectif de démocratiser le livre.

"Définitivement, certains attendent toute l'année Livres en Folie pour acheter des livres. Ça embête bien d'ailleurs certains libraires et revendeurs mais c'est vraiment un moment très important, surtout pour les jeunes", témoigne Gary Victor, écrivain haïtien. De fait, 42 000 livres ont été vendus sur le salon l'année dernière.

Des milliers d'écoliers sont aussi présents, accompagnés par leurs professeurs, afin de rencontrer les 159 auteurs présents dont l'écrivaine Emmelie Prophète, invitée d'honneur.

Ci-dessus, les jardins du Musée du panthéon national haïtien (Mupanah) dans lesquels se tenait la manifestation

Maison d'Aimé Césaire

La résidence de l’écrivain martiniquais Aimé Césaire (1913-2008) figure parmi les 18 sites emblématiques retenus par le ministère français de la Culture pour le futur "loto du patrimoine" lancé début septembre 2018. Les recettes permettront de rénover les jardins, les vérandas et la toiture de l'ancienne propriété d’Aimé Césaire datant des années 1930.

L’Institut Aimé Césaire, propriétaire de la résidence à Fort-de France, en Martinique, souhaite en faire un musée contenant  les œuvres de l’écrivain.


Organisé par la Française des Jeux, le "loto du patrimoine" s’inscrit dans le cadre de la mission de sauvegarde du patrimoine en péril confiée à Stéphane Bern en septembre 2017. La loterie a pour but de récolter des fonds (complémentaires de ceux  du ministère de la culture) pour rénover de manière urgente 270 monuments dont la liste sera connue jeudi 31 mai. Parmi eux, 18 sites emblématiques bénéficient d’un financement prioritaire.
Les tickets coûteront 15€ et le gouvernement espère réunir 15 à 20 millions d’euros.

Parmi les 18 monuments prioritaires pour le "loto du patrimoine", on trouve par exemple, la Maison de Pierre Loti à Rochefort (Charente-Maritime), la Maison du receveur des douanes à Saint-Laurent-du-Maroni (Guyane) ou la Villa Viardot à Bougival (Yvelines).

La maison d'Aimé Césaire, à Fort-de-France © Martinique la 1ère