Skip to main content

Portail Francophonie

Site d'actualité sur la francophonie et les collections francophones à la BnF

Europe

Littérature de jeunesse

La Radio Télévision Suisse nous propose une série de 5 portraits de dessinateurs, d'éditeurs ou d'auteurs jeunesse en Suisse.

Ces films courts d'une vingtaine de minutes nous permettent de découvrir :

  1. Denis Kormann, illustrateur, graphiste, et auteur : "Mon grand livre des contes et légendes suisses"
  2. Chloé Marguerat, conteuse : "L'importance de la transmission"
  3. Francine Bouchet, éditrice jeunesse :" Le livre en liberté"
  4. Christine Pompéï, auteure jeunesse : "Étrange Nuit au Château de Chillon : l'écriture comme une évidence"
  5. Anne Crausaz, auteur et illustratrice : "Lʹoiseau sur la branche : la nature à portée de page" (notre photo)

Ateliers de conversation

Le documentaire Atelier de conversation, du réalisateur autrichien  Bernhard Braunstein, est sorti en France le 7 février 2018.

Il filme les cours de conversation en français que donne gratuitement la Bibliothèque Publique d'Information à Paris aux apprenants de français. Le réalisateur qui a lui-même suivi ces ateliers, a voulu montrer cet "endroit où il y avait le monde entier, c’était très fort de voir ça, c’était comme un voyage autour du monde dans une même pièce".

 

Ces cours de langue accueillent des personnes de tous les pays et de toutes les classes sociales : étudiants, réfugiés politiques, hommes d'affaires, retraités...d'Afghanistan, des Etats-Unis, de Chine. Ils sont en France pour quelques mois ou pour toujours ; ils découvrent la France et surtout la langue française. Une chose les unit : ils viennnent dans les ateliers pour s'entraîner à parler avec un bibliothécaire dont le français est la langue maternelle. C'est le lieu où s'échangent les anecdotes, l'histoire personnelle de chacun et les points de vue car chaque atelier est consacré à un thème : la crise économique, l'amour par exemple.

Pour les Français, ce film est aussi l'occasion de redécouvrir leur propre pays. Ainsi, on apprend, au fil des "portraits", qu'il est choquant pour un Afghan de voir des gens dormir dans la rue, ou que ne pas travailler le dimanche est pour une Chinoise, un bienfait inattendu.

Nous vous informons que la Bibliothèque nationale de France propose aussi des ateliers de conversation.

Le Val d'Aoste

Zoom sur le Val d'Aoste, cette petite région italienne frontalière de la France, où l'on parle italien, valdôtain (patois francoprovençal) et français.

Cette région de seulement 126 000 habitants, a longtemps  été française, rattachée au royaume de Bourgogne, puis de Savoie. De 1802 à 1814 c'est un département français, celui de la Doire.

Mais à la fin du 19ème siècle, l'unification de l'Italie englobe le Val d'Aoste, alors que Nice et la Savoie sont rattachés à la France. 

C'est en 1948 que l'État italien reconnaît le statut de langue officielle au français. Aujourd'hui, il faut d'ailleurs connaître le français pour accéder aux emplois publics. Par ailleurs, les Français et les francophones y représentent le deuxième marché touristique.

Cependant, la langue française y est en recul et les émissions francophones, à la télévision comme à la radio, sont assez rares. Il s'agit "d'une lutte non seulement linguistique mais identitaire", déclare Laurent Viérin, président de la Vallé d'Aoste, dans un article du Figaro. Il explique quelles sont ses attentes en matière de francophonie car "si on veut défendre une langue, il faut l'utiliser".

Vue du Val d'Aoste. Source : Wikimédia

Gustave Roud en roman

Le jury du prix des Libraires Payot a révélé, jeudi 31 mai, son premier palmarès.

Dans la catégorie "littérature francophone", l'auteur suisse Bruno Pellegrino a été distingué pour Là-bas, août est un mois d'automne (Zoé)Les jurés ont salué son "incursion mi-documentaire mi-imaginaire" dans la vie du poète et photographe suisse Gustave Roud et de sa sœur Madeleine. 

Voici quelques extraits de critiques :

  • "Le livre est en lui-même une petite perle de lecture, qu’on connaisse ou non le personnage auquel il est dédié. C’est, pourrait-on dire, un roman détox, dont la simplicité et la force nettoient des violences de certaines histoires et de la brutalité des romans sans style. (…). (Karine Papillaud pour Lecteurs.com)
  • "J’ai été happé par le talent de Bruno Pellegrino. L’auteur se donne toutes les libertés de la langue sans jamais trop appuyer sur la phrase, sublime le quotidien, réenchante le monde. On tient ici un grand livre."  (Jérémy Laniel pour France Inter).
  • " C'est peut-être ce qui me fascine, chez ces deux-là, leur manière lente et savante d'éprouver l'épaisseur des jours. Lui, c'est Gustave Roud, figure tutélaire des lettres vaudoises, poète, mentor de Philippe Jaccottet et maître de Jacques Chessex. Elle, c'est Madeleine. Ils sont frère et sœur. L'aînée veille sur la maisonnée et chaperonne ce curieux personnage. Ils vivent depuis toujours dans la maison familiale. Nous sommes dans les années 1960, dans un village reculé du Haut-Jorat, avec les Alpes en toile de fond. [...] Coup d’essai, coup de maître." (Thierry Clermont pour Le Figaro Littéraire)

Anise Koltz reçoit le Prix Goncourt de la poésie

L'écrivaine luxembourgeoise Anise Koltz, âgée de 89 ans, a reçu en mai 2018 le prix Goncourt de la poésie.

Elle est l’auteur d’une œuvre poétique en allemand et en français.

Anise Koltz publie son premier recueil de poèmes, Spuren nach innen en 1960 à Luxembourg et le deuxième, Steine und Vögel, en 1964 à Munich. La plupart de ses recueils paraissent ensuite aux éditions Phi à Luxembourg.

Les Éditions Arfuyen, son éditeur depuis 2007, a fait paraître en janvier Pressée de vivre, suivi de Après, poèmes qui évoquent un éternel recommencement et une incessante métamorphose. L'éditeur a aussi publié ses plus récents recueils tels Un monde de pierres (2015), Galaxies intérieures (2013) ou Soleils chauves (2012). "Le Prix Goncourt de la Poésie qui vient de lui être attribué vient à point pour attirer l’attention d’un plus vaste public sur une œuvre qui par sa force et son dépouillement s’adresse à tous" précise la maison d'édition sur son site.

Anise Koltz a déclaré: "J'aime la poésie française contemporaine qui s'écrit sur les différents continents parce qu'elle est écrite autant avec la tête qu'avec le ventre. La solidarité avec tous ceux qui s'opposent, tel est le sens de mon engagement en poésie. Et, si la poésie ne peut changer le monde, elle aide à vivre."

© Editions Arfuyen

Prix Closerie des Lilas

Le Prix de la Closerie des Lilas a été attribué le 11 avril 2018 à Odile d'Oultremont pour Les Déraisons.

L'auteure belge Odile d'Oultremont, scénariste de profession, signe ici un premier roman très remarqué qui racontre l'histoire d'amour entre Adrien, un employé récemment placardisé et Louise, à qui l'on vient de découvrir des tumeurs aux poumons

Les jurées de cette onzième édition du Prix, présidée par Amélie Nothomb, ont choisi ce roman parmi les quatre oeuvres suivantes :

Les Déraisons, d'Odile d’Oultremont (L’Observatoire)
Souviens-toi de ton avenir, d'Anne Dufourmantelle, décédée le 21 juillet dernier (Albin Michel)
Une longue impatience, de Gaëlle Josse (Notabilia)
Dankala, d'Isabelle Sivan (Serge Safran)

Actualité de Joël Dicker

L'écrivain suisse connaît une période d'activité intense.

Son nouveau roman La disparition de Stephanie Mailer, se hisse en haut des ventes de livres en France, une semaine après sa parution le 1er mars. L'intrigue est tirée d'un fait réel : dans une petite ville des Hamptons (région très huppée des Etats-Unis), le maire, sa famille et un témoin sont assassinés. Alors que deux jeunes policiers, Jesse Rosenberg et Derek Scott enquêtent, l'assasin présumé est tué lors de son arrestation. 20 plus tard, une journaliste du nom de Stephanie Mailer, doutant que l'assasin soit le bon, disparaît. Jesse Rosenberg et Derek Scott, rouvrent l'enquête.

Le livre a été tiré à 450 000 exemplaires. Souhaitons à l'auteur qu'il se vendre aussi bien que La Vérité sur l'affaire Harry Quebert, Grand prix du roman de l'Académie française et Prix Goncourt des lycéens en 2012, dont 3 millions d'exemplaires se sont écoulés dans le monde.

C'est bien ce dernier best-seller, La Vérité... qui est actuellement adapté, en mini-série de 10 épisodes d'une heure, réalisés par Jean-Jacques Annaud. Avant sa diffusion en France sur TF1, la série sera présentée en avant-première mondiale de la compétition du 1er festival Canneseries, le 7 avril.

 La série est tournée dans le Maine, avec Patrick Dempsey au casting.