Skip to main content

Portail Développement durable

Le site de ressources et d'information sur le développement durable de la Bibliothèque nationale de France

Politique

Bibliographies

Dossiers thématiques

Les objectifs du millénaire pour le développement durable
Les objectifs du millénaire pour le développement ont été adoptés en 2000 lors du Sommet du Millénaire de l'ONU. Au nombre de 8 (éliminer l'extrême pauvreté et la faim ; assurer l'éducation primaire pour tous ; promouvoir l'égalité des sexes et l'autonomisation des femmes ; réduire la mortalité infantile ; améliorer la santé maternelle ; combattre le VIH/SIDA, le paludisme et d'autres maladies ; préserver l'environnement ; et mettre en place un partenariat mondial pour le développement) ces derniers arrivaient à échéance en 2015, avec un succès mitigé

En septembre 2015, lors du Sommet sur le développement durable, les Etats membres de l'ONU ont adopté un nouveau programme pour le développement durable qui comprend 17 objectifs de développement durable, à atteindre d'ici 2030.

Rapports, études à lire en ligne

Le changement climatique et les sols
Rapport du GIEC [8 août 2019]
Dans son dernier rapport spécial, le Giec rappelle l’importance du sol pour notre environnement, notre mode de vie et notre capacité à stabiliser le réchauffement. Le détruire ou l’artificialiser, comme nous le faisons, c’est affaiblir les écosystèmes et leurs services, diminuer notre accès à l’eau, accroître notre insécurité alimentaire.

Rapport 2018 de l’Autorité environnementale
Rapport du CGEDD [02 août 2019]
Cette instance publie chaque année un rapport. Elle donne des avis, rendus publics, sur les évaluations des impacts des grands projets et programmes sur l’environnement et sur les mesures de gestion visant à éviter, atténuer ou compenser ces impacts, par exemple, la décision d’un tracé d’autoroute, la construction d’une ligne TGV ou d’une ligne à haute tension, mais aussi d’un projet local, dès lors qu’il dépend du ministère de la Transition écologique et solidaire (MTES), et qu’il est soumis à étude d’impact.

Feuille de route sur la mise en œuvre des ODD par la France : point d’étape
Billet de l'IDDRI [Janvier 2019]
Une première ébauche de la feuille de route élaborée par le comité de pilotage chargé de la mise en oeuvre de l’Agenda 2030 pour le développement durable et des Objectifs de développement durable (ODD) en France a été présentée aux deux secrétaires d’État, Brune Poirson (Transition écologique et solidaire) et Jean-Baptiste Lemoyne (Europe et Affaires étrangères).
Débats autour des propositions à retenir et des suites à donner à ce processus.


Pour une consommation plus durable en phase avec les enjeux européens

Rapport demandé par le ministère de la Transition écologique et solidaire [Décembre 2018]
Dans son rapport sur la consommation durable, Thierry Libaert s'est penché sur les conséquences de différentes mesures de lutte contre l'obsolescence, dont l'augmentation de la période de garantie des produits.

Rapport
Canfin-Zaouati : Pour la création de France Transition - Des mécanismes de partage de risques pour mobiliser 10 millliards d'euros d'investissements privés dans la transition écologique

Rapport réalisé dans le cadre des travaux de la Commission AcTE (Accélérateur pour la Transition Ecologique) [18 décembre 2018]
Pour une transition réussie, le défi est « d’investir plus, mais surtout d’investir mieux ». Les financements publics, seuls, n’étant pas suffisants pour y répondre, l’enjeu pour l’action publique est d’amener une réorientation massive des flux privés. Ainsi, le gouvernement s'intéresse au rôle que pourraient jouer les dispositifs financiers innovants de partage du risque, pour maximiser l’effet de levier des fonds publics.

Gaps in international environmental law and environment -related instruments: towards a global pact for the environment = Lacunes du droit international en matière d'environnement [en anglais]
Rapport de l'ONU [30 novembre 2018]
Publié par le secrétaire général des Nations unies, le rapport  est une nouvelle étape en vue de l’ouverture de négociations internationales aboutissant à un Pacte mondial. Il passe en revue les nombreuses et importantes lacunes affichées par le droit international pour protéger efficacement l’environnement. Un droit jugé limité, fragmentaire, incohérent, peu contraignant…
Parmi les problèmes, l’application limitée de certains principes fondamentaux comme la disponibilité de l’information, la participation à la prise de décision et l’accès à la justice -la convention d’Aarhus ne s’applique ainsi que dans 47 États. Ou encore la lutte contre la pollution atmosphérique, qui a été traitée comme un problème régional alors que ses effets se font sentir à l’échelle mondiale.